Guide d'interprétation des profils des compétences essentielles

Que sont les profils des compétences essentielles?

Les profils des compétences essentielles décrivent comment les travailleurs au sein d'une profession utilisent chacune des neuf compétences essentielles, soit : lecture, utilisation de documents, rédaction, calcul, communication verbale, capacité de raisonnement, technologie numérique (précédemment, informatique), travail d'équipe et formation continue.

Ces neuf compétences essentielles sont considérées comme les « éléments de base » puisque les gens peuvent s'y appuyer pour acquérir toutes les autres compétences. Elles sont nécessaires pour travailler, apprendre et mener des activités quotidiennes et permettre aux gens de prospérer dans leur emploi et de s'adapter aux changements dans leur milieu de travail. Les profils des compétences essentielles décrivent les compétences dont les travailleurs ont besoin, ainsi que le niveau de difficulté nécessaire pour bien effectuer leur travail.

Comment les profils des compétences essentielles sont-ils utilisés?

Les profils des compétences essentielles représentent une importante source d'information pour la création d'une main-d'œuvre qui intègre tous les types de travailleurs qualifiés. Les profils ont différents objectifs et peuvent influencer les travailleurs et les apprenants de diverses façons tout en les aidant à se préparer en vue de la réussite professionnelle. Ils peuvent être utilisés directement par les gens et ils peuvent aussi aider à élaborer des recherches, des normes et des programmes. Par exemple :

  • Les concepteurs de cours, de formations et de programmes éducatifs utilisent les profils afin d'élaborer des programmes, des outils et des activités d'apprentissage visant à préparer les gens au travail;
  • Les chercheurs utilisent les profils afin d'étudier le travail, l'alphabétisation (p. ex., la lecture, la rédaction, l'utilisation de documents et le calcul) et les niveaux de compétences au Canada. Ils évaluent également comment les occasions d'apprentissage et d'enseignement sont liées aux compétences essentielles nécessaires dans le milieu de travail;
  • Les formateurs et les enseignants utilisent les profils afin d'aider les jeunes et les adultes à comprendre comment leur apprentissage est lié aux différentes professions;
  • Les conseillers en orientation et en carrière utilisent les profils afin de donner des conseils sur les possibilités de carrières et les plans d'apprentissage;
  • Les employeurs utilisent les profils afin de développer ou de choisir le bon type de formation pour leurs employés ou pour créer des offres d'emploi, des questions d'entrevue et des évaluations des emplois;
  • Les parents les mentors et les conseillers utilisent les profils pour aider les étudiants à planifier leur avenir;
  • Les chercheurs d'emploi, les travailleurs et les apprenants utilisent les profils pour comprendre comment leurs compétences se comparent à celles requises dans différentes professions.

Format et contenu des profils

Tous les profils des compétences essentielles sont développés en vertu de l'approche décrite dans le Projet de recherche sur les compétences essentielles (PRCE). La base de données de Emploi et Développement social Canada (EDSC) compte actuellement plus de 350 profils des compétences essentielles, dont certains ont été créés dans le milieu des années 1990.

Dans le but de présenter de l'information claire et à jour sur les compétences dont ont besoin les travailleurs au sein de différentes professions, EDSC peut réviser et mettre à jour les profils des compétences essentielles. Par conséquent, le contenu et le format de plusieurs des profils mis à jour semblent différents de ceux des versions originales, p. ex., celles développées dans le cadre du PRCE.

Par exemple :

  • Les plus de 350 profils originaux, que l'on trouve dans la base de données des profils des compétences essentielles, peuvent inclure de l'information sur les compétences (p. ex., attitudes et aspects physiques) que les versions révisées ne possèdent pas.
  • Les profils à jour, trouvés sur la page Web des profils des compétences essentielles, sont disponibles en versions courtes et longues, possèdent différents styles et formats et peuvent inclure des renseignements supplémentaires (p. ex., l'impact de la technologie numérique sur chacune des compétences essentielles).

L'Annexe A présente graphiquement le contenu des versions originales et mises à jour des profils.

Remarque : Pour plus d'information sur l'approche utilisée pour décrire les tâches des compétences essentielles et évaluer les niveaux de difficulté, veuillez consulter le Guide de la méthodologie des profils dans le cadre du PRCE.

Titre

Le titre illustre la profession décrite dans le profil des compétences essentielles, p. ex., Cuisinier – CNP 6242. Les titres sont généralement liés à une profession ou à un groupe professionnel de la Classification nationale des professions (CNP) et à son numéro correspondant de la CNP (p. ex., CNP 7611).

Lorsque les numéros ou les titres de la CNP sont révisés, l'information de la CNP incluse dans les profils est aussi mise à jour afin de refléter les changements.

Introduction

L'introduction donne aux lecteurs un résumé et une courte description de la profession ou du groupe professionnel. Par exemple :

Les cuisiniers préparent et font cuire une grande variété d'aliments. Ils travaillent dans des restaurants, des hôtels, des centres hospitaliers et autres établissements de soins de santé, des services alimentaires centralisés, des établissements d'enseignement et autres établissements. Ils travaillent aussi à bord de trains, de navires, dans des chantiers de construction et des camps de bûcherons.

Descriptions des compétences essentielles

Les profils sont organisés par compétences essentielles. Chaque section portant sur une compétence essentielle comprend les éléments clés suivants :

  • Exemples de tâches : a list of essential skills-related tasks. This list describes the different types of tasks workers may be expected to do for each essential skill in an occupation.
  • Niveaux de complexité : the number found in brackets beside each example task. These estimated numbers range from Level 1 (basic) to Level 5 (advanced), depending on how difficult the task is. The complexity levels may vary based on the requirements of the workplace.
  • Aperçu des fonctions des compétences essentielles : describe the purpose and/or use of each essential skill (except for Thinking). This section, usually presented in a table format, is omitted from short versions of the profiles.
  • Impact de la technologie numérique - NOUVEAU - les profilsmis à jour comprennent de nouveaux renseignements concernant l'impact de la technologie numérique sur les tâches liées aux compétences essentielles requises pour une profession.
    • Dans les versions longues des profils mis à jour, on trouve cette information après la liste d'exemples de tâches pour chacune des compétences essentielles (comme présenté à l'Annexe A).
    • Dans les versions courtes des profils mis à jour, cette information est résumée à la fin du profil dans un sommaire intitulé « Impact de la technologie numérique » comme présenté à l'Annexe A).

Définitions des compétences essentielles

Les compétences essentielles sont utilisées dans plusieurs activités au travail, pour apprendre et dans la vie quotidienne. Toutefois, les profils des compétences essentielles décrivent les compétences essentielles comme elles sont utilisées dans le milieu de travail.

1. Lecture

La lecture se rapporte aux compétences nécessaires pour comprendre et mettre en pratique l'information contenue dans des phrases ou des paragraphes.

Au travail, les gens utilisent les compétences en lecture afin de repérer et utiliser l'information contenue dans les notes, les courriels, les guides d'utilisation, les rapports, les propositions et d'autres documents écrits.

Évaluer la complexité

Le niveau de difficulté des tâches de lecture varie entre la capacité de lire de courts textes afin d'y trouver une seule information (niveau de complexité 1) et la capacité de comprendre et d'utiliser de longs textes complexes, comme des contrats ou des rapports (niveau de complexité 5).

La capacité de lecture au niveau de complexité 3 est essentielle pour la majorité des emplois, même pour ceux ne demandant pas de diplôme d'études collégiales, de diplôme universitaire ou de formation spécialisée. Par exemple, ce niveau de lecture est nécessaire pour les travailleurs voulant réussir une formation axée sur un emploi et pour lire l'information sur la sécurité.

2. Utilisation de documents

L'utilisation de documents se rapporte aux compétences nécessaires pour trouver, saisir et utiliser des lettres, des nombres, des symboles et des images en format électronique ou papier.

Au travail, les gens utilisent les compétences en utilisation de documents afin de trouver et de saisir de l'information dans des supports visuels électroniques ou papier, comme des formulaires, des listes, des tableaux, des graphiques, des cartes et des dessins.

Évaluer la complexité

L'échelle de complexité pour l'utilisation de document varie du niveau 1 au niveau 5 en fonction du nombre, du type et de la structure des documents, de la façon de trouver et de saisir l'information (et si, oui ou non, l'information doit être modifiée pour être utilisée) et du processus de réflexion du travailleur, de même que sa connaissance préalable du contenu.

Dans certains cas, pour les tâches demandant des compétences d'utilisation de documents, il peut être nécessaire de posséder d'autres compétences essentielles. Par exemple, les compétences en lecture peuvent aussi être nécessaires pour un document qui comprend un paragraphe de texte (p. ex., sur une étiquette). De même, les compétences en rédaction peuvent être nécessaires lorsqu'on doit écrire des mots, des expressions, des phrases ou des paragraphes dans des documents.

3. Rédaction

La rédaction se rapporte aux compétences nécessaires pour composer un texte manuscrit ou dactylographié afin de communiquer de l'information et des idées.

Au travail, les gens utilisent les compétences en rédaction dans le but de composer des textes comme des notes d'information et de service, des bulletins, des courriels, des instructions, des procédures et des rapports.

Évaluer la complexité

L'échelle de complexité pour la rédaction est structurée selon des thèmes qui expliquent les exigences relatives à la difficulté des tâches de rédaction :

  • longueur et objectif,
  • style et structure,
  • contenu.

Les tâches de rédaction peuvent varier de la composition de courtes notes informelles (niveau de complexité 1) à l'écriture de longs documents techniques à l'aide de plusieurs sources d'information qui sont adaptés pour un public cible (niveau de complexité 5).

4. Calcul

Le calcul se rapporte aux compétences nécessaires pour comprendre et mettre en pratique les concepts et les renseignements mathématiques.

Au travail, les gens utilisent les compétences en calcul pour compter les coûts, préparer des budgets, calculer des longueurs et des volumes, analyser des données, estimer des délais et gérer d'autres demandes mathématiques pour différentes situations.

Évaluer la complexité

Le niveau de difficulté des tâches de calcul est déterminé par la fonction mathématique à exécuter, ainsi que par les connaissances nécessaires pour bien effectuer la fonction. Il y a une différence entre la capacité d'un employé de travailler avec les chiffres et sa capacité à comprendre les situations où il devrait utiliser certains types de mathématiques. Par exemple, un travailleur peut tirer un nombre d'un imprimé d'ordinateur et le saisir dans un rapport sans savoir comment le nombre est calculé. De plus, pour certaines tâches de calcul, les travailleurs doivent comprendre de l'information mathématique trouvée dans un texte ou un autre média plutôt que de simplement effectuer des opérations mathématiques.

Les exemples de tâches en calcul sont évalués en fonction de quatre (estimations) à cinq (calcul) niveaux de difficulté et varient selon plusieurs facteurs, comme :

  • le nombre, le type et la difficulté des opérations mathématiques nécessaires pour résoudre un problème;
  • la quantité d'information disponible et le niveau de précision requis,
  • les conséquences liées à une erreur.

5. Communication verbale

La communication verbale se rapporte aux compétences nécessaires pour échanger des idées et de l'information avec d'autres personnes en parlant, en écoutant ou en utilisant des indices non-verbaux, comme le langage corporel.

Au travail, les gens utilisent les compétences en communication verbale afin de parler avec les clients, de discuter des produits avec les fournisseurs, d'expliquer les procédures de travail à des collègues, de participer à des réunions virtuelles de vente avec des clients et prendre part à d'autres activités nécessitant des échanges verbaux.

Évaluer la complexité

Le niveau de difficulté relatif aux tâches de communication verbale s'appuie sur quatre facteurs :

  • l'ampleur et la complexité des communications verbales requises ? de donner des instructions de base (niveau 1) à mener des négociations complexes (niveau 4);
  • l'ampleur et la complexité de l'information communiquée ? d'un sujet connu et simple (niveau 1) à de l'information complexe, technique et très détaillée (niveau 4);
  • l'ampleur et la complexité du contexte de communication ? de communiquer avec une personne à la fois dans une situation quotidienne (niveau 1) à communiquer avec un public nouveau et exigeant dans un milieu inhabituel (niveau 4);
  • les risques encourus lorsque le travailleur n'est pas en mesure de bien communiquer ? de l'inefficacité mineure (niveau 1) jusqu'à causer la perte de vies ou des blessures graves (niveau 4).

6. Capacité de raisonnement

La capacité de raisonnement se rapporte à la résolution de problèmes, à la prise de décision, à la pensée critique, à la planification, à la mémorisation des détails et à la recherche d'information.

Au travail, les gens utilisent leur capacité de raisonnement pour accomplir des tâches, comme résoudre les problèmes liés à l'équipement électronique, évaluer la sécurité d'un lieu de travail, décider qui sera engagé, planifier des réunions, mémoriser des mots de passe et trouver l'information nécessaire pour évaluer les coûts d'un projet.

Évaluer la complexité

Les quatre niveaux de complexité pour les différentes activités liées à la capacité de réflexion se fondent sur les facteurs suivants :

  • les étapes comprises dans la résolution de problème, à partir de l'identification du problème jusqu'à la découverte et l'évaluation d'une solution;
  • les éléments compris dans le processus décisionnel, p. ex., les conséquences d'une erreur, le degré d'accessibilité de l'information, les procédures sont expliquées, il existe des exemples similaires et le jugement nécessaire pour prendre une décision;
  • les critères, l'évaluation et les effets du processus de pensée critique;
  • dans quelle mesure les travailleurs doivent planifier et organiser leur propre travail et les répercussions possibles sur l'efficacité globale d'un projet;
  • la difficulté relative à la recherche, à la sélection, à la compréhension et au traitement de l'information.

7. Technologie numérique (compétences) (précédemment informatique) - NOUVEAU

La technologie numérique se rapporte aux compétences nécessaires pour comprendre et utiliser des systèmes, des outils et des applications numériques ainsi que pour traiter l'information numérique.

Au travail, les gens utilisent la technologie numérique pour saisir, trouver, analyser, organiser, créer et communiquer de l'information et des idées à l'aide d'ordinateurs, de logiciels, de l'équipement de point de vente, de courriels, de balados, d'applications Web, de téléphones intelligents et d'autres appareils numériques.

Évaluer la complexité

Les compétences numériques sont évaluées par rapport aux niveaux définis pour l'informatique. Puisque les niveaux de complexité sont définis au moyen de la recherche sur les compétences numériques, la méthodologie et les profils seront mis à jour, s'il y a lieu.

8. Travail d'équipe

Le travail d'équipe se rapporte aux compétences nécessaires pour interagir avec d'autres personnes (une ou plusieurs).

Au travail, les gens travaillent avec d'autres personnes, en pair et au sein de petits ou de grands groupes, afin de coordonner les tâches, de partager les ressources, de planifier, de prendre des décisions, de négocier, de résoudre des conflits et de réaliser d'autres activités impliquant le travail d'équipe.

Il n'y a pas de niveaux de complexité associés à cette compétence essentielle.

Remarque : Dans les profils mis à jour, le travail d'équipe se trouve dans la section Renseignements supplémentaires.

9. Formation continue

La formation continue se rapporte aux compétences nécessaires pour perfectionner et améliorer ses compétences et ses connaissances dans le but de demeurer efficace au travail et de s'adapter aux changements.

Au travail, les gens utilisent les compétences relatives à la formation continue afin de repérer et de perfectionner les compétences et les connaissances nécessaires pour avoir un bon rendement, bâtir leur carrière ainsi que se préparer et s'adapter aux changements relatifs aux processus, à la technologie, aux règlements, aux demandes de l'employeur, etc.

Il n'y a pas de niveaux de complexité associés à cette compétence essentielle.

Remarque : Dans les profils mis à jour, la formation continue se trouve dans la section Renseignements supplémentaires.

10. Renseignements supplémentaires

La section Renseignements supplémentaires présente un résumé de l'information recueillie pendant les entrevues avec les travailleurs. Elle peut contenir les principales sous-sections suivantes : travail d'équipe, formation continue, exigences en matière de compétences numériques, aspects physiques et attitudes.

Remarque : Dans les profils mis à jour, le travail d'équipe et la formation continue se trouvent dans la section Renseignements supplémentaires. L'information sur les aspects physiques et les attitudes est incluse dans les profils mis à jour après 2010.

  • Exigences en matière de compétences numériques décrit la mesure dans laquelle les travailleurs comptent sur des types spécifiques de compétences numériques pour faire leur travail. Cela peut inclure à la fois les exigences actuelles et futures.
  • Les aspects physiques expliquent les exigences physiques d'une profession : les aspects psychomoteurs (p. ex., le lien entre l'activité mentale et les mouvements physiques du corps) et sensoriels de l'emploi. On trouve les aspects physiques seulement dans les profils des compétences essentielles originaux en fonction des groupes professionnels de la Classification nationale des professions (CNP).
  • Les attitudes résument la réponse à la question « Quelles attitudes faut-il avoir pour bien faire son travail? ». La section des attitudes se trouve seulement dans les profils des compétences essentielles originaux, en fonction des groupes professionnels de la Classification nationale des professions (CNP).

ANNEXE

A. Profil original

Titre
Introduction
Compétences essentielles les plus importantes

  1. Lecture de textes Tâche Niveau de complexité Exemples (complexité)
    Sommaire : Lecture de textes
    Le format est le même pour les descriptions des compétences essentielles suivantes :
  2. Utilisation de documents
  3. Rédaction
  4. Calcul
  5. Communication verbale
  6. Capacité de raisonnement
    1. Résolution de problèmes
    2. Prise de décision
    3. Pensée critique
    4. Planification et organisation de leur travail
    5. Utilisation particulière de la mémoire
    6. Recherche de renseignements
  7. Travail d'équipe
  8. Informatique
  9. Formation continue
  10. Renseignements supplémentaires
    Aspects physiques
    Attitudes
    Tendance affectant les compétences essentielles
  11. Notes

Versions originales : http://www10.rhdcc.gc.ca/CE/Francais/RecherchePrincipale.aspx

B. Profil long révisé

  • Titre
  • Introduction
  • Lecture
    • Examples(complexité)
    • perçu de fonction : lecturew (les aperçus des fonctions ne se trouvent pas dans les sections de la capacité de raisonnement)

Le format est le même pour les descriptions des compétences essentielles suivantes :

  • Utilisation de document
  • Rédaction
  • Calcul
  • Communication verbale
  • Capacité de raisonnement
    1. Résolution de problèmes
    2. Prise de décision
    3. Pensée critique
    4. Planification et organisation de leur travail
    5. Utilisation particulière de la mémoire
    6. Recherche de renseignements
      • Technologie numérique
      • Renseignements supplémentaires
      • Travail d'équipe
      • Formation continue
      • Exigences en matière de compétences numériques

Notes

Sommaire : impact de la technologie numérique

Les versions longues révisées sont disponibles sur demande. Courriel : profiles-profils@hrsdc-rhdcc.gc.ca

C. Profil court révisé

C. Revised Short Profile

Titre
Introduction

Lecture
Examples (complexité)
Le format est le même pour les compétences essentielles suivantes :
Utilisation de documents
Rédaction
Calcul
Communication verbale
Capacité de raisonnement
Technologie numérique
Renseignements supplémentaires
Travail d'équipe
Formation continue

Sommaire : impact de la technologie numérique

Versions courtes révisées : http://hrsdc.gc.ca/profiles