Embaucher des travailleurs étrangers temporaires au Québec

Migration vers la Classification nationale des professions 2011

Le Programme des travailleurs étrangers temporaires migrera vers la Classification nationale des professions (CNP) 2011 en octobre 2016.

L'embauche des travailleurs étrangers temporaires (TET) peut être un élément essentiel de la stratégie commerciale d'une entreprise. En recrutant des travailleurs étrangers, les employeurs peuvent ainsi faire face aux pénuries de main-d'œuvre au Canada et attirer de nouvelles compétences et connaissances qui favorisent la croissance économique du pays.

Remarque : Consignes particulières

Le ministère de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion (MIDI) exige que toutes les demandes d'étude de l'impact sur le marché du travail (EIMT) pour les postes offerts au Québec soient présentées en français à l'exception de celles dans le cadre du Programme des Fournisseurs de soins à domicile.

Les employeurs qui présentent une demande d’EIMT pour embaucher des TET dans des postes à bas salaires sont encouragés à soumettre leur demande à Service Canada et à attendre de recevoir la confirmation que leur EIMT sera traitée avant de l’acheminer au ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion (MIDI). Ceci évitera aux employeurs d’avoir à défrayer inutilement les frais de traitement au MIDI pour des demandes qui ne seront pas traitées.

Emploi et Développement social Canada (EDSC) travaillera de concert avec les employeurs afin de minimiser l'impact de ce changement. Pour toute question relative à la nouvelle exigence du MIDI, les employeurs peuvent contacter l'assistance téléphonique des services aux employeurs de Service Canada, pour le Québec au 1-866-840-0222 (sans frais) ou au 1-438-892-0299 pour les appels en provenance de l'étranger.

Dispense d'étude d'impact sur le marché du travail au Québec

Le MIDI du Québec a établi des dispositions simplifiant l'embauche de TETs. Ces dispositions dispensent les employeurs de demander EIMT auprès d'EDSC/Service Canada, s'ils embauchent un TET qui :

  • est titulaire d'un permis de travail valide;
  • est détenteur d'un Certificat de sélection du Québec (CSQ);
  • réside dans la province de Québec;
  • a présenté une demande de résidence permanente dans la catégorie des travailleurs qualifiés (Québec).

Le TET doit aussi faire partie de l'une des catégories suivantes :

  • chercher à prolonger son permis de travail pour son employeur actuel au Québec;
  • chercher à renouveler son autorisation de travail pour un nouvel employeur au Québec;
  • être étudiant étranger qui a obtenu un permis de travail post-diplôme et qui possède une offre d'emploi dans la province de Québec;
  • être titulaire d'un permis de travail en tant que participant à l'un des programmes de l'initiative Expérience internationale Canada (EIC), et cherche à :
    • prolonger son autorisation de travail pour l'employeur actuel, ou
    • la renouveler pour un nouvel employeur au Québec.

Pour de plus amples renseignements sur les dispenses d'EIMT, veuillez consulter le bulletin opérationnel émis par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada.

En vertu de la Loi sur l'immigration et la protection des réfugiés, il pourrait y avoir d'autres cas où les employeurs seraient dispensés d'un EIMT, et les TET de faire une demande de permis de travail auprès de IRCC. Pour de plus amples renseignements sur les professions dispensées d'un EIMT ou d'un permis de travail.

Les employeurs qui prévoient embaucher des TET qui ne répondent pas à ces critères, doivent faire une demande d'EIMT et poursuivre le processus d'embauche des TET au Québec.

Date de modification :