Pension de la Sécurité de vieillesse – Aperçu

1. Aperçu

Le programme de la Sécurité de la vieillesse est le régime de retraite le plus important du gouvernement du Canada. Il est financé à même les recettes générales du gouvernement, ce qui signifie que vous n'y cotisez pas directement.

La pension de la Sécurité de la vieillesse est une prestation mensuelle offerte à la plupart des Canadiens de 65 ans qui satisfont aux conditions relatives à la résidence et au statut juridique. Pour la recevoir, vous devez en faire la demande.

En plus de la pension, trois autres types de prestations fondées sur le revenu sont offerts :

  • Supplément de revenu garanti
    Si vous habitez au Canada et que votre revenu est peu élevé, cette prestation mensuelle non imposable peut être ajoutée à votre pension de la Sécurité de la vieillesse.
  • Allocation
    Si vous êtes âgé de 60 à 64 ans et que votre époux ou conjoint de fait reçoit la prestation de la Sécurité de la vieillesse et qu’il est admissible au Supplément de revenu garanti, vous pourriez être admissible à l’Allocation.
  • Allocation au survivant
    Si vous êtes veuf et âgé de 60 à 64 ans, vous pourriez être admissible à l’Allocation au survivant.

Changements au programme de la Sécurité de la vieillesse

Dans son Budget 2012, le gouvernement du Canada a annoncé les trois changements suivants :

  • À partir d’avril 2023, l’âge d’admissibilité à la pension de la Sécurité de la vieillesse et au Supplément de revenu garanti passera graduellement (sur six ans) de 65 à 67 ans, et l’âge d’admissibilité à l’Allocation et à l’Allocation au survivant, quant à lui, passera graduellement de 60 à 62 ans.
  • Depuis juillet 2013, il est possible de reporter volontairement le premier versement de votre pension de la Sécurité de la vieillesse jusqu’à 60 mois après la date à laquelle vous devenez admissible, ce qui vous permettra de recevoir un montant plus élevé chaque mois.
  • Un processus d’inscription automatique évitera à de nombreux aînés d’avoir à faire une demande de pension de la Sécurité de la vieillesse. Ce changement est graduellement mis en œuvre depuis avril 2013.

Canadiens travaillant à l'étranger pour un employeur canadien

Les Canadiens qui travaillent à l'étranger pour un employeur canadien (Forces canadiennes, banques, etc.) peuvent faire compter leur période de travail à l'étranger comme une période de résidence au Canada.

Pour être admissible à la pension de la Sécurité de la vieillesse, vous devez être revenu au Canada dans les six mois suivant la fin de votre emploi ou avoir atteint l'âge de 65 ans pendant que vous occupiez encore un emploi.

Vous devez présenter les documents suivants :

  • preuve d'emploi provenant de l'employeur
  • preuve de retour au Canada.

Dans certains cas, les époux, les conjoints de fait, les personnes à charge et les Canadiens qui travaillent à l'étranger pour des organismes internationaux peuvent aussi faire compter le temps passé à travailler à l'étranger comme du temps de résidence au Canada.

Date de modification :