Loi sur l'équité en matière d'emploi : Rapport annuel 2013

Message de la ministre

« Nous encouragerons nos partenaires à tenir compte des besoins de leurs employés et à adapter leurs approche en conséquence pour garantir des milieux de travail sains et inclusifs pour l'ensemble des Canadiens ».

L'honorable Dre K. Kellie Leitch
ministre du Travail du Canada

Je suis heureuse de présenter le document Loi sur l'équité en matière d'emploi : Rapport annuel de 2013, qui décrit les efforts que les employeurs du secteur privé visés par la réglementation fédérale ont déployés pour établir et favoriser des milieux de travail inclusifs.

En 2012, la main-d'œuvre canadienne a continué d'évoluer. La situation de l'économie mondiale, qui est toujours en cours de redressement, conjuguée à des pénuries de travailleurs qualifiés dans de multiples secteurs et régions au Canada, nous rappelle que tous les Canadiens et toutes les Canadiennes méritent d'avoir la chance de réaliser leur plein potentiel et de contribuer à la prospérité du Canada.

La Loi sur l'équité en matière d'emploi vise une représentation équitable des femmes, des Autochtones, des personnes handicapées et des membres des minorités visibles au sein des milieux de travail des secteurs de compétence fédérale. Dans le contexte actuel, l'équité en matière d'emploi a un rôle de plus en plus important dans notre capacité à répondre aux besoins des entreprises canadiennes et à atteindre notre objectif de créer des emplois et de favoriser la croissance économique et la prospérité à long terme pour tous les Canadiens. Bien qu'en 2012 il y ait eu des améliorations dans certains domaines, il est évident qu'il reste du travail à faire pour veiller à ce que les membres de ces quatre groupes soient représentés à des niveaux qui correspondent à leur disponibilité sur le marché du travail.

Notre gouvernement continuera à collaborer avec les employeurs, les gouvernements et les autres intervenants en vue d'améliorer la représentation des quatre groupes désignés et de voir à ce que leurs talents et leurs compétences soient mis à profit. Nous encouragerons nos partenaires à tenir compte des besoins de leurs employés et à adapter leur approche en conséquence pour garantir des milieux de travail sains et inclusifs pour l'ensemble des Canadiens.

Au cours de la prochaine année, j'espère que nous poursuivrons nos efforts communs en vue de créer des milieux de travail équitables, sécuritaires et productifs, pour le bien de la société canadienne et de notre économie.

L'honorable Dre. K. Kellie Leitch
C.P., O. Ont., députée
Ministre du Travail et ministre de la Condition féminine

Introduction

« La présente loi a pour objet de réaliser l'égalité en milieu de travail de façon que nul ne se voie refuser d'avantages ou de chances en matière d'emploi pour des motifs étrangers à sa compétence et, à cette fin, de corriger les désavantages subis, dans le domaine de l'emploi, par les femmes, les autochtones, les personnes handicapées et les personnes qui font partie des minorités visibles, conformément au principe selon lequel l'équité en matière d'emploi requiert, outre un traitement identique des personnes, des mesures spéciales et des aménagements adaptés aux différences. »

- Article 2 de la Loi sur l'équité en matière d'emploi

Selon la Loi sur l'équité en matière d'emploi (la Loi), le ministre du Travail doit présenter un rapport au Parlement qui décrit la situation de l'équité en matière d'emploi dans le secteur privé relevant de la compétence fédéraleNote 1. En vertu de la Loi, les employeurs du secteur privé relevant de la compétence fédérale ayant 100 employés ou plus doivent présenter un rapport au ministre au plus tard le 1er juin de chaque année. Le Rapport annuel de 2013 sur la Loi sur l'équité en matière d'emploi compile les renseignements présentés par les employeurs pour l'année 2012 et souligne les progrès que les employeurs ont accomplis pour obtenir un effectif équitable pour les quatre groupes désignés : les femmes, les Autochtones, les personnes handicapées et les membres des minorités visibles.

Le rapport compare également les données de cette année à celles de l'année dernière de même qu'à celles de 2001 (l'année au cours de laquelle la Loi a été révisée pour la dernière fois) et de 1987 (l'année où la transmission de rapports en vertu de la Loi a commencé). La représentation des groupes désignés est comparée à leur disponibilité sur le marché du travail. Des progrès sont réalisés lorsque l'écart entre la représentation d'un groupe et sa disponibilité sur le marché du travail diminue, ou lorsque la représentation du groupe surpasse sa disponibilité sur le marché du travail.

À propos des données

Les données concernant la disponibilité sur le marché du travail pour les femmes, les Autochtones et les membres des minorités visibles sont tirées du Recensement de Statistique Canada. Pour ce qui est des personnes handicapées, les données concernant la disponibilité sur le marché du travail proviennent de l'Enquête sur la participation et les limitations d'activités (EPLA) menée également par Statistique Canada.

Il existe un décalage dans l'évaluation des écarts en matière de représentation, puisque la représentation en 2012 a été comparée aux données du Recensement de 2006 et à celle sur la disponibilité provenant de l'EPLA de la même année. Les estimations de la disponibilité fondées sur les données du Recensement de 2011 seront diffusées en 2014.

La représentation correspond à la part occupée par les groupes désignés dans une portion de la population apte au travail (p. ex. l'effectif global du secteur privé sous réglementation fédérale, le secteur bancaire ou une banque en particulier).

La disponibilité sur le marché du travail fait référence au pourcentage des membres des groupes désignés dans la population apte au travail qui pourraient être recrutés par les employeurs.

Section 1 – Bilan de l'année

Les employeurs du secteur privé relevant de la compétence fédérale continuent de réaliser des progrès sur le plan de l'équité en matière d'emploi, mais les résultats varient selon le groupe désigné et le secteur. Les employeurs doivent poursuivre leurs efforts afin de mettre en place un effectif pleinement représentatifNote 2.

  • Le taux de représentation de trois des quatre groupes désignés (les femmes, les Autochtones et les personnes handicapées) est demeuré en deçà de leur disponibilité sur le marché du travail. En revanche, la représentation des membres des minorités visibles a continué de dépasser leur disponibilité sur le marché du travail.
  • La représentation des femmes a fluctué au fil des ans, atteignant 40,9 % en 2012, tout comme en 1987, ce qui reflète un niveau d'atteinte de 85,4 % de la disponibilité sur le marché du travail (un manque à gagner de 14,6 %). Depuis 1987, l'augmentation du nombre de femmes (29,6 %) dans l'effectif du secteur privé relevant de la compétence fédérale correspond à l'augmentation du nombre d'hommes (29,8 %).
  • La représentation des Autochtones est passée de 0,7 % en 1987 à 2,0 % en 2012. Bien que le nombre d'Autochtones dans l'effectif du secteur privé relevant de la compétence fédérale ait plus que quadruplé depuis 1987, le taux de représentation demeure à 64,5 % de leur disponibilité sur le marché du travail, soit un écart de 35,5 %.
  • La représentation des personnes handicapées a augmenté d'un point de pourcentage, passant de 1,6 % en 1987 à 2,6 % en 2012, atteignant un peu plus de la moitié (53,1 %) de leur disponibilité sur le marché du travail (4,9 %). Bien que le pourcentage de leur représentation n'ait pas augmenté substantiellement (l'écart de 46,9 % demeure), le nombre de personnes handicapées dans le secteur privé relevant de la compétence fédérale a augmenté considérablement depuis l'entrée en vigueur de la Loi. Ce nombre a plus que doublé pour atteindre plus de 20 000 personnes en 2012.
  • La représentation des membres des minorités visibles a connu la plus importante progression; elle est passée de 5,0 % en 1987 à 18,6 % en 2012, surpassant ainsi leur disponibilité, qui s'élève à 15,3 %. C'est le seul groupe désigné dans le secteur privé relevant de la compétence fédérale dont la représentation a dépassé sa disponibilité sur le marché du travail.

Le nombre de membres des groupes désignés dans le secteur privé relevant de la compétence fédérale a augmenté au fil du temps. Toutefois, il est plus difficile de marquer des gains au niveau du pourcentage de la représentation. Voici certaines constatations :

  • de façon générale, les revenus des femmes continuent d'être inférieurs, et cette situation est bien pire pour les femmes membres de d'autres groupes désignés, particulièrement les femmes autochtones;
  • le nombre réel d'employés chez les personnes handicapées et les Autochtones a connu des hausses minimales et leur représentation globale, en pourcentage, est demeurée stable;
  • le niveau de représentation des minorités visibles est supérieur à celui de leur disponibilité et il n'a pas été touché dans les secteurs où il y a eu des pertes d'emploi;
  • les pertes d'emploi dans le secteur des communications ont touché les femmes, les personnes handicapées et les Autochtones, alors que les pertes d'emploi dans le secteur « autres » ont eu une incidence sur les femmes et les personnes handicapées.

Diagramme noº1: Progrès en matière de représentation au cours des années dans le secteur privé sous réglementation fédérale

Diagramme noº1: Progrès en matière de représentation au cours des années dans le secteur privé sous réglementation fédérale

* Source de disponibilité pour Représentation des progrès : Statistique Canada, Recensement de 2006 et l'EPLA de 2006.

Description du diagramme : Progrès en matière de représentation au cours des années dans le secteur privé sous réglementation fédérale
Représentation en 1987 Représentation en 2001 Représentation en 2011 Représentation en 2012 Disponibilité* source de diponibilité pour Représentation des progrès
Femmes 40,9 % 44,9 % 41,2 % 40,9 % 47,9 %
Autochtones 0,7 % 1,6 % 2,0 % 2,0 % 3,1 %
Personnes handicapées 1,6 % 2,3 % 2,6 % 2,6 % 4,9 %
Membres des minorités visibles 5,0 % 11,7 % 18,2 % 18,6 % 15,3 %

Secteur

Le secteur privé relevant de la compétence fédérale regroupe quatre secteurs :

Banques
Toutes les grandes banques canadiennes.
Communications
La radio et la télédiffusion, les télécommunications, les services postaux et les services de messagerie.
Transports
Les employeurs dans les domaines du transport aérien, du transport ferroviaire, du transport par voie navigable, du transport par autobus; le camionnage interprovincial; les pipelines; et les services d'enquête et de sécurité.
« Autres »
Groupe diversifié d'employeurs œuvrant dans plusieurs secteurs d'activités, par exemple la production d'énergie nucléaire; l'entreposage et le stockage; l'extraction des minerais métalliques; les services professionnels, scientifiques et techniques; les finances; la gestion de la construction; la fabrication de produits alimentaires, de produits du bois, de produits chimiques et d'équipement; le commerce de gros; la gestion des déchets; les arts, le divertissement et les loisirs; et l'administration publique.

Secteur privé relevant de la compétence fédérale : effectif global

Au total, 516 employeurs ont déposé un rapport au ministre du Travail pour 2012. Ensemble, ces employeurs embauchent en tout 772 480 employés partout au Canada, ce qui représente approximativement 4,3 % de la population active canadienne. Il s'agit d'une hausse nette de 3 933 employés comparativement à l'année précédente, malgré une légère baisse du nombre d'employeursNote 3.

Au niveau sectoriel, seuls le secteur bancaire et des transports ont vu leur effectif augmenter (1,4 % et 3,5 % respectivement). Le secteur des communications et le secteur « autres », à l'inverse, ont vu leur effectif global diminuer de 1,9 % et de 5,1 % respectivement.

Le secteur des transports demeure le secteur le plus important, représentant 67,2 % des employeurs et 32,9 % des employés. Malgré le fait qu'il s'agit du secteur comptant le moins d'employeurs (25), le secteur bancaire regroupe 29,4 % des employés du secteur privé relevant de la compétence fédérale.

Le tableau ci dessous illustre la composition sectorielle de la main-d'œuvre du secteur privé relevant de la compétence fédérale pour l'année civile 2012.

Tableau no. 1: Nombre d'employeurs et de salariés (1987, 2011 et 2012) dans le secteur privé sous réglementation fédérale

Table 1: Nombre d'employeurs et de salariés (1987, 2011 et 2012) dans le secteur privé sous réglementation fédérale
Secteur Employeurs Salariés
1987 2011 2012 1987 2011 2012
# # # # # #
Banques 23 25 25 169 632 224 378 227 455
Communications 90 81 72 179 247 235 275 230 819
Transports 208 345 347 203 207 245 819 254 330
« Autres » 52 78 72 43 331 63 075 59 876
Tous les secteurs 373 529 516 595 417 768 547 772 480

Au chapitre de la représentation des groupes désignés, la composition de l'effectif du secteur bancaire excède la disponibilité sur le marché du travail des femmes et des membres des minorités visibles.

Le secteur des communications a atteint une pleine représentation de membres des minorités visibles, tandis que le secteur « autres » atteint les cibles de représentation pour les Autochtones.

Aucun secteur n'atteint une représentation équivalente à la disponibilité sur le marché du travail pour les personnes handicapées.

Tableau no. 2: Représentation des groupes désignés par secteurs

Table 2: Représentation des groupes désignés par secteurs
Secteur Représentation en 2012
Femmes Autochtones Personnes handicapées Membres des minorités visibles
% % % %
Banques 63,7 1,3 3,8 28,2
Communications 37,7 1,7 2,3 17,1
Transports 26,0 2,6 1,8 13,4
« Autres » 30,1 3,8 2,5 10,7
Tous les secteurs 40,9 2,0 2,6 18,6
Disponibilité* 47,9 3,1 4,9 15,3

*Source : Statistique Canada, Recensement et EPLA de 2006.

Section 2 – Groupes désignés

Les femmes

Le nombre de femmes au sein du secteur privé relevant de la compétence fédérale a augmenté depuis 1987. Toutefois, la représentation des femmes en 2012 a poursuivi sa tendance à la baisse et se chiffre à 40,9 %, ce qui correspond à 85,4 % de la disponibilité sur le marché du travail du groupe, établie à 47,9 %.

Représentation et disponibilité des femmes dans le secteur privé sous réglementation fédérale* source de disponibilité pour le graphique 2.1

Diagramme noº 2 : Représentation et disponibilité des femmes dans le secteur privé sous réglementation fédérale

* Graphique 2.1-Source : Statistique Canada, Recensement de 2006.

Description : Représentation et disponibilité des femmes dans le secteur privé sous réglementation fédérale
Année Tous les salariés Femmes
Total
#
Représentation
%
Disponibilité
%
1987 595 417 243 744 40,9 44,0
1988 613 688 257 417 41,9 44,0
1989 631 015 268 340 42,5 44,0
1990 631 423 276 161 43,7 44,0
1991 615 135 271 927 44,2 45,9
1992 602 265 269 089 44,7 45,9
1993 582 363 264 804 45,5 45,9
1994 599 311 265 950 44,4 45,9
1995 588 047 261 437 44,5 45,9
1996 571 883 256 250 44,8 46,4
1997 571 138 254 325 44,5 46,4
1998 589 218 260 204 44,2 46,4
1999 588 759 262 629 44,6 46,4
2000 600 220 262 602 43,8 46,4
2001 634 759 284 720 44,9 47,3
2002 629 916 279 817 44,4 47,3
2003 621 457 273 496 44,0 47,3
2004 651 048 282 747 43,4 47,3
2005 672 652 291 198 43,3 47,3
2006 698 210 300 747 43,1 47,9
2007 733 789 313 385 42,7 47,9
2008 744 011 316 937 42,6 47,9
2009 743 837 314 430 42,3 47,9
2010 755 966 315 109 41,7 47,9
2011 768 547 316 755 41,2 47,9
2012 772 480 315 930 40,9 47,9

Le tableau 3 montre la situation d'emploi des femmes dans chaque secteur privé relevant de la compétence fédérale.

  • Sur l'ensemble, la représentation des femmes a connu une légère baisse par rapport à l'année précédente, mais dans le secteur des transports et le secteur « autres » elle a augmenté.
  • Entre 2011 et 2012, il y a eu une hausse nette de 3 933 employés au sein du secteur privé relevant de la compétence fédérale. Malgré cela, le nombre total de femmes a diminué de 825.
    • La baisse la plus importante a été constatée dans le secteur des communications, avec une diminution de 4,3 % du nombre de femmes comparativement à 2011.
    • En guise de comparaison, le nombre d'hommes dans le secteur des communications a diminué de 0,4 % entre 2011 et 2012.
  • Tous secteurs confondus, il y a plus de femmes qui ont quitté le secteur privé relevant de la compétence fédérale qu'il y en a qui y ont fait leur entrée.
    • Ces pertes s'expliquent par le nombre élevé de femmes ayant quitté le secteur des communications, qui excède le nombre de femmes embauchées. La tendance est inversée dans les trois autres secteurs, où plus de femmes ont fait leur entrée dans l'effectif par rapport au nombre de femmes l'ayant quittée.
  • Le secteur des transports et le secteur « autres » affichent des parts de recrutements qui dépassent les parts de cessations d'emploiNote 4, ce qui signifie qu'un plus grand nombre de femmes sont entrées dans l'effectif comparativement au nombre de femmes qui en sont sorties. Il s'agit d'un facteur qui a contribué à la hausse de la représentation observée dans ces deux secteurs.

Tableau no. 3 : Nombre, représentation, recrutements, promotions et cessations d'emploi des femmes dans le secteur privé sous réglementation fédérale, par secteurNote 5

Table 3: Nombre, représentation, recrutements, promotions et cessations d'emploi des femmes dans le secteur privé sous réglementation fédérale, par secteur
Femmes
Tous les secteurs Banques Communications Transports Autres
2011 2012 2011 2012 2011 2012 2011 2012 2011 2012
Salariés 316 755 315 930 144 797 144 898 90 877 86 927 62 552 66 068 18 529 18 037
Représentation 41,2 % 40,9 % 64,5 % 63,7 % 38,6 % 37,7 % 25,4 % 26,0 % 29,4 % 30,1 %
Recrutements 43 755 40 983 16 118 16 859 12 690 9 372 12 530 12 731 2 417 2 021
Promotions 23 806 22 527 15 407 15 203 4 659 4 499 2 576 1 789 1 164 1 036
Cessations d'emploi 42 446 41 832 15 582 16 479 13 466 13 196 10 230 10 310 3 168 1 847
Part des recrutements 35,3 % 35,4 % 54,5 % 54,9 % 35,7 % 33,4 % 24,6 % 25,7 % 30,4 % 27,6 %
Part des promotions 46,2 % 47,2 % 59,3 % 58,8 % 35,9 % 36,0 % 28,9 % 29,8 % 32,0 % 30,6 %
Part des cessations d'emploi 35,9 % 36,9 % 60,0 % 59,5 % 37,0 % 38,2 % 22,5 % 23,5 % 31,0 % 25,7 %

Davantage de femmes occupant un poste permanent à temps plein ont gagné 60 000 $ ou plus en 2012 comparativement à 2011. Cela dit, les salaires déclarés en 2012 indiquent que parmi les femmes qui occupent un poste permanent à temps plein, le pourcentage le plus élevé d'entre elles (43,4 %) a gagné un salaire inférieur à 50 000 $. À l'inverse, 29,3 % des hommes se trouvaient dans cette échelle salariale. La majorité des hommes (51,5 %) ont gagné 60 000 $ ou plus, tandis que seulement 35,7 % des femmes se trouvaient dans cette échelle salariale.

Tableau no. 4 : Répartition de la rémunération par année et par genre

Table 4: Répartition de la rémunération par année et par genre
Échelle de rémunération Répartition des salariés occupant un poste permanent à temps plein (%)
2011 2012
Hommes Femmes Hommes Femmes
% % % %
60 000 $ et plus 49,9 33,6 51,5 35,7
50 000 $ à 59 999 $ 19,8 20,7 19,2 20,9
Moins de 50 000 $ 30,3 45,7 29,3 43,4

Les Autochtones

La représentation des Autochtones connaît une augmentation constante depuis 1987, mais demeure à 2,0 % pour une deuxième année consécutive, atteignant 64,5 % de la disponibilité sur le marché du travail de ce groupe, établie à 3,1 %.

Représentation et disponibilité des Autochtones dans le secteur privé sous réglementation fédérale* source de disponibilité pour le graphique 3.1

Diagramme noº 3 : Représentation et disponibilité des Autochtones dans le secteur privé sous réglementation fédérale

* Graphique 3.1-Source : Statistique Canada, Recensement de 2006.
Note: En 1996, la méthodologie utilisée dans le Recensement pour établir la disponibilité des Autochtones a été modifiée, ce qui a provoqué une diminution.

Description : Représentation et disponibilité des Autochtones dans le secteur privé sous réglementation fédérale
Année Tous les employées Autochtones
Total
(#)
Représentation
(%)
Disponibilité
(%)
1987 595 417 3 921 0,7 2,1
1988 613 688 4 386 0,7 2,1
1989 631 015 4 993 0,8 2,1
1990 631 423 5 387 0,9 2,1
1991 615 135 5 923 1,0 3,0
1992 602 265 6 092 1,0 3,0
1993 582 363 6 079 1,0 3,0
1994 599 311 6 600 1,1 3,0
1995 588 047 6 895 1,2 3,0
1996 571 883 6 955 1,2 2,1
1997 571 138 7 354 1,3 2,1
1998 589 218 7 764 1,3 2,1
1999 588 759 8 581 1,5 2,1
2000 600 220 8 867 1,5 2,1
2001 634 759 9 865 1,6 2,6
2002 629 916 10 468 1,7 2,6
2003 621 457 10 276 1,7 2,6
2004 651 048 10 956 1,7 2,6
2005 672 652 11 854 1,8 2,6
2006 698 210 12 364 1,8 3,1
2007 733 789 13 920 1,9 3,1
2008 744 011 13 958 1,9 3,1
2009 743 837 14 013 1,9 3,1
2010 755 966 14 686 1,9 3,1
2011 768 547 15 166 2,0 3,1
2012 772 480 15 778 2,0 3,1

Le tableau 5 montre la situation d'emploi des Autochtones dans chaque secteur du secteur privé relevant de la compétence fédérale.

  • La représentation des Autochtones est la plus élevée dans le secteur « autres » et le secteur des transports (3,8 % et 2,6 % respectivement). La représentation dans ces secteurs excède la représentation globale du groupe, établie à 2,0 %. Dans le secteur
    « autres », elle excède la disponibilité sur le marché du travail du groupe, établie à 3,1 %.
    • Dans ces deux secteurs, la part de recrutements des Autochtones est supérieure à leur part de cessations d'emploi, ce qui contribue à hausser les niveaux de représentation du groupe. En fait, entre 2011 et 2012, la représentation des Autochtones a augmenté de 0,1 point de pourcentage dans le secteur des transports et de 0,3 point de pourcentage dans
      le secteur « autres ». La représentation dans les secteurs bancaires et des communications demeure inchangée.
  • Une proportion totale de 42,4 % des Autochtones qui travaillent dans le secteur privé relevant de la compétence fédérale sont employés dans le secteur des transports.
    • La deuxième proportion la plus importante d'Autochtones travaille dans le secteur des communications (24,8 %), suivi du secteur bancaire (18,3 %) et du secteur « autres » (14,6 %).

Tableau no. 5 : Nombre, représentation, recrutements, promotions et cessations d’emploi des Autochtones dans le secteur privé sous réglementation fédérale, par secteur

Table 5: Nombre, représentation, recrutements, promotions et cessations d’emploi des Autochtones dans le secteur privé sous réglementation fédérale, par secteur
Autochtones
Tous les secteurs Banques Communications Transports Autres
2011 2012 2011 2012 2011 2012 2011 2012 2011 2012
Salariés 15 166 15 778 2 881 2 887 3 981 3 907 6 084 6 686 2 220 2 298
Représentation 2,0 % 2,0 % 1,3 % 1,3 % 1,7 % 1,7 % 2,5 % 2,6 % 3,5 % 3,8 %
Recrutements 2 852 3 088 359 341 535 489 1 730 1 970 228 288
Promotions 866 846 304 344 229 232 214 141 119 129
Cessations d'emploi 2 815 2 839 449 428 749 604 1 369 1 556 248 251
Part des recrutements 2,3 % 2,7 % 1,2 % 1,1 % 1,5 % 1,7 % 3,4 % 4,0 % 2,9 % 3,9 %
Part des promotions 1,7 % 1,8 % 1,2 % 1,3 % 1,8 % 1,9 % 2,4 % 2,3 % 3,3 % 3,8 %
Part des cessations d'emploi 2,4 % 2,5 % 1,7 % 1,5 % 2,1 % 1,7 % 3,0 % 3,5 % 2,4 % 3,5 %

Davantage d'Autochtones occupant un poste permanent à temps plein ont gagné 60 000 $ ou plus en 2012 comparativement à 2011. Malgré ce progrès, les Autochtones sont toujours désavantagés au niveau de leur répartition sur les échelles salariales. Par exemple, la proportion d'Autochtones dans la tranche de revenu de 60 000 $ et plus est inférieure à celle de leurs homologues non autochtones. Les femmes autochtones en particulier sont beaucoup moins susceptibles (27,2 %) de gagner ces salaires que les femmes en général (35,7 %). Cela signifie, logiquement, que la majorité des femmes autochtones (51,9 %) ont gagné un salaire inférieur à 50 000 $, comparativement à 43,4 % des femmes en général.

Tableau no. 6 : Répartition de la rémunération par année et par genre

Table 6: Répartition de la rémunération par année et par genre
Échelle de rémunération Répartition des salariés occupant un poste permanent à temps plein
2011 2012
Hommes Femmes Hommes autochtones Femmes autochtones Hommes Femmes Hommes autochtones Femmes autochtones
% % % % % % % %
60 000 $ et plus 49,9 33,6 46,4 25,4 51,5 35,7 47,6 27,2
50 000 $ à
59 999 $
19,8 20,7 21,2 20,8 19,2 20,9 20,4 20,9
Moins de
50 000 $
30,3 45,7 32,4 53,8 29,3 43,4 32 51,9

Les personnes handicapées

La représentation des personnes handicapées est demeurée à 2,6 % en 2012, une valeur qui est inchangée depuis 2010 et qui correspond à 53,1 % de la disponibilité sur le marché du travail de ce groupe, établie à 4,9 %. Depuis 1987, le nombre total de personnes handicapées dans le secteur privé relevant de la compétence fédérale a plus que doublé.

Représentation et disponibilité des personnes handicapées dans le secteur privé sous réglementation fédérale

Diagramme noº4 : Représentation et disponibilité des personnes handicapées dans le secteur privé sous réglementation fédérale

* Graphique 4.1-Source : Statistique Canada, Enquête sur la santé et les limitations d’activités (ESLA) de 1986 et de 1991, EPLA de 2001 et de 2006.

Note : L’EPLA utilise la méthodologie de la Classification internationale du fonctionnement, du handicap et de la santé de l’Organisation mondiale de la santé pour définir le handicap plutôt que celle de la Classification internationale des déficiences, incapacités et handicap de 1980, ce qui a provoqué une nette diminution.

Description : Représentation et disponibilité des personnes handicapées dans le secteur privé sous réglementation fédérale
Année Tous les employées Personnes handicapées
Total
(#)
Représentation
(%)
Disponibilité
(%)
1987 595 417 9 440 1,6 5,4
1988 613 688 10 343 1,7 5,4
1989 631 015 14 746 2,3 5,4
1990 631 423 15 119 2,4 5,4
1991 615 135 15 438 2,5 6,5
1992 602 265 15 318 2,5 6,5
1993 582 363 14 937 2,6 6,5
1994 599 311 15 736 2,6 6,5
1995 588 047 16 063 2,7 6,5
1996 571 883 15 207 2,7 6,5
1997 571 138 13 228 2,3 6,5
1998 589 218 13 319 2,3 6,5
1999 588 759 14 068 2,4 6,5
2000 600 220 13 929 2,3 6,5
2001 634 759 14 519 2,3 5,8
2002 629 916 14 793 2,3 5,8
2003 621 457 14 425 2,3 5,8
2004 651 048 16 558 2,5 5,8
2005 672 652 18 163 2,7 5,8
2006 698 210 18 662 2,7 4,9
2007 733 789 19 777 2,7 4,9
2008 744 011 19 786 2,7 4,9
2009 743 837 19 758 2,7 4,9
2010 755 966 19 658 2,6 4,9
2011 768 547 19 649 2,6 4,9
2012 772 480 20 232 2,6 4,9

Le tableau 7 montre la situation des personnes handicapées dans chaque secteur du secteur privé relevant de la compétence fédérale.

  • La représentation des personnes handicapées dans le secteur bancaire a augmenté, passant de 3,4 % en 2011 à 3,8 % en 2012. Leur représentation a cependant diminué dans les trois autres secteurs.
    • Le secteur bancaire a également offert plus de possibilités d'avancement aux personnes handicapées, avec une part de promotions de 2,7 %, la plus élevée tous secteurs confondus.
  • La proportion la plus importante de personnes handicapées dans le secteur privé relevant de la compétence fédérale est observée dans le secteur bancaire (42,9 %).
    • Ce secteur est suivi par les secteurs des communications, des transports et du secteur « autres », avec 26,7 %, 22,9 % et 7,5 % respectivement.
  • Le nombre de cessations d'emploi parmi les personnes handicapées (dans l'ensemble et dans chacun des secteurs) pour 2011 et 2012 dépasse le nombre de recrutements. Si cette tendance se maintient, la progression au niveau de la représentation demeurera lente puisque le nombre de personnes handicapées qui quittent l'effectif est plus élevé que le nombre de personnes handicapées qui y entrent.

Tableau no. 7 : Nombre, représentation, recrutements, promotions et cessations d'emploi des personnes handicapées dans le secteur privé sous réglementation fédérale, par secteur

Table 7: Nombre, représentation, recrutements, promotions et cessations d'emploi des personnes handicapées dans le secteur privé sous réglementation fédérale, par secteur
Personnes handicapées
Tous les secteurs Banques Communications Transports Autres
2011 2012 2011 2012 2011 2012 2011 2012 2011 2012
Salariés 19 649 20 232 7 729 8 686 5 689 5 396 4 566 4 639 1 665 1 511
Représentation 2,6 % 2,6 % 3,4 % 3,8 % 2,4 % 2,3 % 1,9 % 1,8 % 2,6 % 2,5 %
Recrutements 1 621 1 594 521 507 383 315 636 696 81 76
Promotions 1 074 1 080 617 695 228 238 151 83 78 64
Cessations d'emploi 2 973 2 662 1 000 870 1,047 818 711 784 215 190
Part des recrutements 1,3 % 1,4 % 1,8 % 1,7 % 1,1 % 1,1 % 1,2 % 1,4 % 1,0 % 1,0 %
Part des promotions 2,1 % 2,3 % 2,4 % 2,7 % 1,8 % 1,9 % 1,7 % 1,4 % 2,1 % 1,9 %
Part des cessations d'emploi 2,5 % 2,3 % 3,8 % 3,1 % 2,9 % 2,4 % 1,6 % 1,8 % 2,1 % 2,6 %

Davantage de personnes handicapées occupant un poste permanent à temps plein ont gagné 60 000 $ ou plus en 2012 comparativement à 2011. La proportion des hommes handicapés gagnant un salaire de 60 000 $ ou plus a augmenté, passant de 47,2 % à 48,9 %, tandis que la proportion des femmes handicapées se trouvant dans cette échelle salariale est passée de 29,0 % à 32,5 %. Les hommes handicapés s'en sortent mieux que les femmes handicapées : c'est dans l'échelle salariale la plus élevée que se trouve la proportion la plus élevée des hommes handicapés (48,9 %), tandis que la proportion la plus élevée des femmes handicapées (43,3 %) se trouve dans l'échelle salariale la plus basse. Cette conclusion est également vraie pour l'ensemble des hommes et des femmes.

Tableau no. 8 : Répartition de la rémunération par année et par genre

Table 8: Répartition de la rémunération par année et par genre
Échelle de rémunération Répartition des salariés occupant un poste permanent à temps plein
2011 2012
Hommes Femmes Hommes handicapés Femmes handicapées Hommes Femmes Hommes handicapés Femmes handicapées
% % % % % % % %
60 000 $ et plus 49,9 33,6 47,2 29 51,5 35,7 48,9 32,5
50 000 $ à
59 999 $
19,8 20,7 25 26 19,2 20,9 23,6 24,2
Moins de 50 30,3 45,7 27,9 45 29,3 43,4 27,5 43,3

Les membres des minorités visibles

La représentation des membres des minorités visibles a grimpé de façon constante, passant de 5,0 % en 1987 à 18,6 % en 2012. Depuis 2007, la représentation de ce groupe dépasse constamment sa disponibilité sur le marché du travail, établie à 15,3 %.

Représentation et disponibilité des membres des minorités visibles dans le secteur privé sous réglementation fédérale

Diagramme noº 5 : Représentation et disponibilité des membres des minorités visibles dans le secteur privé sous réglementation fédérale

* Graph 5.1-Source : Statistique Canada, Recensement de 2006.

Description : Représentation et disponibilité des membres des minorités visibles dans le secteur privé sous réglementation fédérale
Année Tous les salariés Membres des minorités visibles
Total
(#)
Représentation
(%)
Disponibilité
(%)
1987 595 417 29 760 5,0 6,3
1988 613 688 34 785 5,7 6,3
1989 631 015 42 092 6,7 6,3
1990 631 423 44 768 7,1 6,3
1991 615 135 46 542 7,6 9,1
1992 602 265 47 618 7,9 9,1
1993 582 363 46 895 8,1 9,1
1994 599 311 49 324 8,2 9,1
1995 588 047 51 967 8,8 9,1
1996 571 883 52 600 9.2 10,3
1997 571 138 55 236 9,7 10,3
1998 589 218 58 078 9,9 10,3
1999 588 759 61 379 10,4 10,3
2000 600 220 64 072 10,7 10,3
2001 634 759 74 049 11,7 12,6
2002 629 916 76 952 12,2 12,6
2003 621 457 79 119 12,7 12,6
2004 651 048 86 572 13,3 12,6
2005 672 652 94 573 14,1 12,6
2006 698 210 104 114 14,9 15,3
2007 733 789 116 491 15,9 15,3
2008 744 011 123 262 16,6 15,3
2009 743 837 127 302 17,1 15,3
2010 755 966 134 256 17,8 15,3
2011 768 547 139 665 18,2 15,3
2012 772 480 143 968 18,6 15,3

Le tableau 9 présente des détails supplémentaires sur les points forts qui contribuent à la représentation élevée des membres des minorités visibles. Il indique également les secteurs où il y a place à l'amélioration pour que la représentation du groupe atteigne sa disponibilité sur le marché du travail.

  • Le secteur bancaire et celui des communications ont atteint une représentation des membres des minorités visibles au sein de leurs effectifs qui excède la disponibilité sur le marché du travail du groupe.
    • Sans atteindre la disponibilité sur le marché du travail du groupe, la représentation des membres des minorités visibles a augmenté dans le secteur des transports (13,4 %) et le secteur « autres » (10,7 %) comparativement à la représentation de l'année précédente, qui se chiffrait à 12,5 % et à 10,0 % respectivement.
  • Les niveaux de recrutement des membres des minorités visibles dans les secteurs des banques, des communications et des transports équivalent à tout le moins à la disponibilité sur le marché du travail du groupe. Cela devrait continuer d'avoir des effets positifs sur les niveaux de représentation.
    • Le secteur des transports et le secteur « autres » ont un effet net positif (le nombre de recrutements moins le nombre de cessations d'emploi), ce qui signifie que le nombre de membres des minorités visibles qui entrent dans l'effectif de ces secteurs est supérieur au nombre de membres des minorités visibles qui en sortent.

Tableau no. 9 : Nombre, représentation, recrutements, promotions et cessations d'emploi des membres des minorités visibles dans le secteur privé sous réglementation fédérale, par secteur

Table 9: Nombre, représentation, recrutements, promotions et cessations d'emploi des membres des minorités visibles dans le secteur privé sous réglementation fédérale, par secteur
Membres des minorités visibles
Tous les secteurs Banques Communications Transports Autres
2011 2012 2011 2012 2011 2012 2011 2012 2011 2012
Salariés 139 665 143 968 63 239 64 141 39 298 39 434 30 829 33 983 6 299 6 410
Représentation 18,2 % 18,6 % 28,2 % 28,2 % 16,7 % 17,1 % 12,5 % 13,4 % 10,0 % 10,7 %
Recrutements 22 299 21 462 8 047 6 161 6 690 6 226 6 765 8 201 797 874
Promotions 12333 11383 8 560 8 097 2 359 2 158 1 026 779 388 349
Cessations d'emploi 20 649 20 067 6 670 6 862 6 792 6 914 5 641 5 641 1 546 650
Part des recrutements 18,0 % 18,6 % 27,2 % 20,1 % 18,8 % 22,2 % 13,3 % 16,6 % 10,0 % 11,9 %
Part des promotions 23,9 % 23,8 % 33,0 % 31,3 % 18,2 % 17,3 % 11,5 % 13,0 % 10,7 % 10,3 %
Part des cessations d'emploi 17,5 % 17,7 % 25,7 % 24,8 % 18,7 % 20,0 % 12,4 % 12,8 % 15,1 % 9,0 %

Davantage de membres des minorités visibles occupant un poste permanent à temps plein ont gagné 60 000 $ ou plus en 2012 comparativement à 2011. La proportion des hommes membres des minorités visibles qui ont gagné 60 000 $ ou plus a augmenté, passant de 43,5 % à 45,3 %, soit 6,2 points de pourcentage de moins que la proportion de tous les hommes en général dans la même échelle salariale, mais 11,2 points de pourcentage de plus que la proportion des femmes membres des minorités visibles qui se trouvent dans cette échelle salariale. La proportion la plus élevée de femmes membres des minorités visibles (47,3 %) a gagné un salaire de 50 000 $ ou moins.

Tableau no. 10 : Répartition de la rémunération par année et par genre

Table 10: Répartition de la rémunération par année et par genre
Échelle de rémunération Répartition des salariés occupant un poste permanent à temps plein
2011 2012
Hommes Femmes Hommes des minorités visibles Femmes des minorités visibles Hommes Femmes Hommes des minorités visibles Femmes des minorités visibles
% % % % % % % %
60 000 $ et plus 49,9 33,6 43,5 31,8 51,5 35,7 45,3 34,1
50 000 $ à
59 999 $
19,8 20,7 18,4 18,5 19,2 20,9 18,0 18,7
Moins de
50 000 $
30,3 45,7 38,1 49,7 29,3 43,4 36,7 47,3

Annexe A

Tableaux – Employeurs du secteur privé sous réglementation fédérale

Les tableaux suivants regroupent des données tirées des rapports annuels présentés par les employeurs du secteur privé relevant de la compétence fédérale. Les données fournies proviennent de diverses années civiles : 1987 (première année où les données ont été recueillies), 2001 (dernière année où la Loi a été révisée), ainsi que 2011 et 2012.

Les tableaux 1 à 3 figurant dans cette annexe présentent des données regroupant les salariés qui occupent un poste permanent à temps plein, un poste permanent à temps partiel ou un poste temporaire. Le tableau 4 résume l'information pour les quatre secteurs industriels : la représentation, les recrutements, les promotions, les cessations d'emploi et l'incidence nette des recrutements moins les cessations d'emploi. Les tableaux 5 et 6 présentent des données sur les salaires des employés permanents à temps plein et des employés permanents à temps partiel, respectivement.

Tableau 1: Représentation (1987, 2001, 2011 et 2012) et disponibilité (2006) des salariés dans le secteur privé sous réglementation fédérale selon le groupe désigné, la région métropolitaine de recensement, la province et le territoire

Annexe A - Loi sur l'équité en matière d'emploi: Rapport annuel 2013

Avertissement : Cette page contient du contenu large; Le défilement horizontal pourrait être nécessaire

Région métropolitaine de recensement, province et territoire Femmes Autochtones Personnes handicapées Membres des minorités visibles
Représentation Disponibilité*Note de bas de page 6 Représentation Disponibilité*Note de bas de page 6 Représentation Disponibilité*Note de bas de page 6 Représentation Disponibilité*Note de bas de page 6
1987 2001 2011 2012 2006 1987 2001 2011 2012 2006 1987 2001 2011 2012 2006 1987 2001 2011 2012 2006
(%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%)
Halifax 41,2 46,2 44,4 43,1 49,6 0,5 1,0 1,7 1,8 1,4 1,6 3,4 4,4 4,3 s.o 1,9 4,1 6,1 6,4 6,3
Montréal 39,0 45,6 41,5 40,6 48,2 0,3 0,5 0,7 0,7 0,5 1,1 1,3 1,6 1,7 s.o 3,0 5,5 13,5 14,4 14,7
Toronto 47,1 46,9 44,2 44,1 48,4 0,6 0,9 1,0 0,9 0,5 1,5 1,9 2,5 2,7 s.o 12,0 23,7 34,1 34,2 40,5
Winnipeg 32,7 38,2 34,4 33,7 48,8 0,8 4,1 6,0 6,3 8,1 1,8 3,4 3,1 3,2 s.o 2,9 6,6 12,1 13,3 14,6
Regina 42,9 52,4 45,5 44,7 49,6 0,4 2,0 2,7 3,3 6,6 2,4 4,4 3,2 3,4 s.o 1,6 4,0 8,7 8,9 6,0
Calgary 47,6 46,8 44,2 43,8 47,3 0,5 1,8 1,8 1,9 2,3 1,9 3,2 2,6 2,4 s.o 5,6 9,9 17,6 18,6 20,3
Edmonton 44,5 41,7 40,6 39,9 47,5 0,7 2,3 2,4 2,5 4,3 2,0 2,9 2,4 2,4 s.o 4,4 9,2 16,4 17,2 15,9
Vancouver 40,4 43,4 38,9 38,3 48,4 0,5 1,5 1,9 2,0 1,8 1,5 2,6 2,8 2,7 s.o 7,9 22,4 32,3 32,4 38,4
Terre-Neuve-et-Labrador 38,4 47,8 45,5 45,5 48,1 0,6 3,1 4,4 4,6 4,6 1,0 2,3 1,8 1,8 3,9 0,7 0,7 1,6 1,6 1,1
Île-du-Prince-Édouard 38,0 48,9 31,9 34,7 49,4 0,2 0,4 0,6 0,5 1,0 1,2 2,2 1,7 2,0 5,7 1,0 0,8 0,9 1,1 1,1
Nouvelle-Écosse 34,4 48,8 46,3 45,6 48,6 0,4 0,8 1,7 1,8 2,4 3,5 3,5 4,1 4,1 7,0 1,3 3,3 4,7 5,1 3,7
Nouveau-Brunswick 32,2 51,8 49,9 49,6 48,0 0,4 0,9 1,3 1,2 2,2 1,8 2,5 3,3 3,3 5,8 1,1 1,6 2,3 2,2 1,6
Québec 39,8 44,9 40,1 39,2 47,5 0,4 0,7 0,9 0,9 1,3 1,1 1,3 1,5 1,5 3,3 2,6 4,7 10,6 11,3 7,9
Ontario 44,2 46,2 43,2 43,1 48,2 0,7 1,1 1,4 1,4 1,8 1,6 2,2 2,8 3,0 5,2 7,3 16,3 24,2 24,5 21,6
Manitoba 30,5 37,5 33,9 33,4 48,0 1,0 4,5 6,9 7,1 11,4 1,7 3,4 3,1 3,1 5,5 2,6 5,6 10,3 11,2 9,7
Saskatchewan 35,1 42,3 37,3 37,1 47,8 1,4 5,3 7,2 7,8 9,9 1,8 3,3 2,9 2,8 5,5 1,2 3,2 5,4 5,9 3,5
Alberta 45,3 44,9 41,7 41,3 46,9 0,7 2,1 2,3 2,4 4,7 1,9 3,1 2,5 2,5 5,0 4,0 8,4 14,9 15,7 13,1
Columbie-Britannique 41,5 44,3 39,5 39,0 48,2 0,7 1,7 2,4 2,5 4,1 1,7 2,7 2,9 2,8 6,2 6,2 17,5 24,7 25,0 23,2
Yukon 31,4 57,6 47,3 44,5 49,1 3,8 5,7 8,9 9,5 20,8 0,8 2,6 3,8 4,0 5,5 1,4 4,3 9,7 10,3 3,8
Territoires-du-Nord-Ouest 21,9 31,8 25,0 24,5 47,1 9,6 16,1 12,5 9,4 41,0 1,4 1,0 1,9 1,6 4,0 2,5 3,0 7,8 8,0 5,6
Nunavut s.o 25,4 26,5 25,5 47,0 s.o 16,8 33,3 34,7 74,6 s.o 3,8 1,9 1,3 2,7 s.o 3,2 5,9 4,2 2,1
Canada 40,9 44,9 41,2 40,9 47,9 0,7 1,6 2,0 2,0 3,1 1,6 2,3 2,6 2,6 4,9 5,0 11,7 18,2 18,6 15,3

Tableau 2: Représentation (2001, 2011 et 2012) et disponibilité (2006) des salariés dans le secteur privé sous réglementation fédérale selon le groupe désigné et la catégorie professionnelle

Annexe A - Loi sur l'équité en matière d'emploi: Rapport annuel 2013

Avertissement : Cette page contient du contenu large; Le défilement horizontal pourrait être nécessaire

Catégorie professionnelle Femmes Autochtones Personnes handicapées Membres des minorités visibles
Représentation Disponibilité*7Note en bas de la page Représentation Disponibilité*7Note en bas de la page Représentation Disponibilité*7Note en bas de la page Représentation Disponibilité*7Note en bas de la page
2001
(%)
2011
(%)
2012
(%)
2006
(%)
2001
(%)
2011
(%)
2012
(%)
2006
(%)
2001
(%)
2011
(%)
2012
(%)
2006
(%)
2001
(%)
2011
(%)
2012
(%)
2006
(%)
Cadres supérieurs 19,6 23,5 23,5 24,2 0,5 0,8 0,7 2,4 1,9 2,4 2,5 3,2 3,8 6,7 6,9 8,7
Cadres intermédiaires et autres administrateurs 42,4 42,4 43,6 39,1 0,8 1,2 1,2 1,9 1,9 2,6 2,8 3,2 8,8 16,1 17,4 14,0
Professionnels 44,5 45,0 44,4 54,2 0,9 1,0 1,0 1,8 1,9 2,2 2,5 4,5 16,5 25,8 26,2 16,5
Personnel semi-professionnel et technique 16,9 18,5 18,6 54,3 1,4 2,0 2,1 3,2 1,7 1,9 1,8 4,8 5,1 10,3 10,9 14,3
Surveillants 63,3 60,0 59,7 57,2 1,5 2,0 2,0 2,8 2,0 2,8 3,0 9,5 13,0 18,0 19,0 15,4
Contremaîtres 4,4 7,5 8,1 18,2 2,4 3,0 2,9 2,2 3,1 2,5 2,2 4,6 4,7 8,4 8,8 5,6
Personnel administratif et de bureau principal 81,0 74,1 73,6 83,2 1,2 1,6 1,7 2,3 1,9 2,9 3,0 2,6 17,5 24,9 24,4 11,2
Personnel spécialisé de la vente et des services 45,8 31,8 29,1 45,1 1,3 2,0 2,0 3,1 1,9 1,7 1,6 5,6 6,8 10,4 10,3 17,2
Travailleurs qualifiés et artisans 3,0 3,6 3,6 5,4 2,1 3,3 3,4 3,8 3,0 2,3 2,2 5,3 6,9 10,0 10,6 9,3
Personnel de bureau 66,6 66,1 65,8 71,7 1,5 1,9 1,8 2,8 2,6 3,7 3,7 4,4 13,8 21,5 21,5 17,2
Personnel intermédiaire de la vente et des services 65,9 65,6 67,1 67,9 1,7 2,7 2,9 3,2 1,8 1,5 1,5 5,3 11,0 17,0 18,5 16,5
Travailleurs manuels spécialisés 11,4 12,7 13,3 20,8 2,5 2,9 3,0 3,7 2,4 2,2 2,3 5,5 8,5 13,7 14,3 17,9
Autre personnel de la vente et des services 24,2 23,9 23,8 56,5 2,7 1,3 1,9 4,7 2,3 0,9 1,0 6,5 13,4 19,7 20,7 18,5
Autres travailleurs manuels 8,9 10,9 10,5 24,8 5,4 4,4 5,4 5,7 3,8 2,9 2,8 5,2 6,2 12,4 13,0 15,6
Nombre total de salariés 44,9 41,2 40,9 47,9 1,6 2,0 2,0 3,1 2,3 2,6 2,6 4,9 11,7 18,2 18,6 15,3

Tableau 3: Répartition des salariés dans le secteur privé sous réglementation fédérale selon le groupe désigné et la catégorie professionnelle (2001, 2011 et 2012)

Annexe A - Loi sur l'équité en matière d'emploi : Rapport annuel 2013

Avertissement : Cette page contient du contenu large; Le défilement horizontal pourrait être nécessaire

Table 3A
Catégorie professionnelle Femmes Hommes Autochtones Non-Autochtones
2001
(%)
2011
(%)
2012
(%)
2001
(%)
2011
(%)
2012
(%)
2001
(%)
2011
(%)
2012
(%)
2001
(%)
2011
(%)
2012
(%)
Cadres supérieurs 0,3 0,4 0,4 1,1 1,0 1,0 0,3 0,3 0,3 0,8 0,8 0,8
Cadres intermédiaires et autres administrateurs 9,7 10,3 11,2 10,8 9,8 10,0 5,4 6,0 6,4 10,4 10,1 10,6
Professionnels 12,4 16,8 16,7 12,6 14,4 14,5 7,1 7,8 7,8 12,6 15,6 15,5
Personnel semi-professionnel et technique 2,1 2,9 3,0 8,6 9,0 8,9 4,9 6,6 6,5 5,7 6,5 6,5
Surveillants 4,8 4,1 4,2 2,3 1,9 2,0 3,2 2,8 2,8 3,4 2,8 2,9
Contremaîtres 0,1 0,3 0,3 2,4 2,4 2,3 2,1 2,3 2,1 1,4 1,5 1,5
Personnel administratif et de bureau principal 12,5 7,7 7,3 2,4 1,9 1,8 5,5 3,5 3,4 7,0 4,3 4,0
Personnel spécialisé de la vente et des services 1,1 0,8 0,8 1,1 1,2 1,4 1,0 1,1 1,1 1,1 1,1 1,1
Travailleurs qualifiés et artisans 0,6 0,7 0,7 16,1 13,8 13,4 12,1 14,2 13,8 9,1 8,3 8,1
Personnel de bureau 45,3 41,3 40,3 18,5 14,8 14,5 30,0 24,4 22,6 30,5 25,8 25,1
Personnel intermédiaire de la vente et des services 6,9 7,4 7,5 2,9 2,7 2,5 5,1 6,4 6,5 4,7 4,6 4,5
Travailleurs manuels spécialisés 2,7 4,0 4,3 17,4 19,2 19,2 17,2 19,1 19,2 10,7 12,8 13,0
Autre personnel de la vente et des services 1,0 2,9 3,2 2,5 6,5 7,0 3,1 3,4 5,0 1,8 5,1 5,4
Autres travailleurs manuels 0,2 0,2 0,2 1,4 1,4 1,4 3,0 2,1 2,4 0,8 0,9 0,9
Total 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0
Tableau 3B
Catégorie professionnelle Personnes handicapées Personnes non handicapées Membres des minorités visibles Non membres des minorités visibles
2001
(%)
2011
(%)
2012
(%)
2001
(%)
2011
(%)
2012
(%)
2001
(%)
2011
(%)
2012
(%)
2001
(%)
2011
(%)
2012
(%)
Cadres supérieurs 0,6 0,7 0,7 0,8 0,7 0,8 0,2 0,3 0,3 0,8 0,9 0,9
Cadres intermédiaires et autres administrateurs 8,4 10,0 11,1 10,3 10,0 10,5 7,7 8,9 9,8 10,6 10,2 10,7
Professionnels 10,4 13,2 14,4 12,6 15,5 15,4 17,7 21,8 21,7 11,8 14,0 13,9
Personnel semi-professionnel et technique 4,2 4,7 4,6 5,7 6,5 6,5 2,5 3,7 3,8 6,1 7,1 7,1
Surveillants 3,0 3,1 3,3 3,4 2,8 2,9 3,8 2,8 2,9 3,4 2,8 2,9
Contremaîtres 1,9 1,5 1,3 1,4 1,5 1,5 0,6 0,7 0,7 1,5 1,7 1,7
Personnel administratif et de bureau principal 5,8 4,9 4,6 7,0 4,3 4,0 10,4 5,9 5,3 6,5 4,0 3,7
Personnel spécialisé de la vente et des services 0,9 0,7 0,7 1,1 1,1 1,2 0,6 0,6 0,6 1,2 1,2 1,3
Travailleurs qualifiés et artisans 12,2 7,6 6,9 9,1 8,4 8,3 5,4 4,6 4,7 9,7 9,2 9,1
Personnel de bureau 34,2 36,9 35,6 30,4 25,5 24,8 36,1 30,5 28,9 29,8 24,7 24,2
Personnel intermédiaire de la vente et des services 3,7 2,7 2,6 4,7 4,7 4,6 4,5 4,3 4,5 4,8 4,7 4,6
Travailleurs manuels spécialisés 11,4 11,2 11,3 10,8 13,0 13,1 7,9 9,8 10,1 11,2 13,6 13,8
Autre personnel de la vente et des services 1,8 1,7 2,0 1,8 5,1 5,5 2,1 5,5 6,0 1,8 5,0 5,3
Autres travailleurs manuels 1,4 1,0 1,0 0,8 0,9 0,9 0,5 0,6 0,6 0,9 1,0 1,0
Total 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0

Tableau 4: Nombre, représentation, recrutements, promotions, cessations d’emploi et effet net des salariés dans le secteur privé sous réglementation fédérale selon le groupe désigné et le secteur (1987, 2001, 2011 et 2012)Note 8 en bas de la page

Annexe A - Loi sur l'équité en matière d'emploi : Rapport annuel 2013

Avertissement : Cette page contient du contenu large; Le défilement horizontal pourrait être nécessaire

Tous les salariés Femmes Autochtones Personnes handicapées Membres des minorités visibles
1987 2001 2011 2012 1987 2001 2011 2012 1987 2001 2011 2012 1987 2001 2011 2012 1987 2001 2011 2012
Banques (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#)
Salariés 169 632 195 870 224 378 227 455 129 076 139 080 144 797 144 898 951 2 139 2 881 2 887 3 053 3 911 7 729 8 686 16 062 33 575 63 239 64 141
Recrutements 21 879 25 491 29 552 30 709 16 704 15 210 16 118 16 859 109 232 359 341 158 216 521 507 2 211 3 765 8 047 6 161
Promotions 39 456 27 363 25 975 25 866 27 599 18 716 15 407 15 203 204 319 304 344 607 524 617 695 3 778 5 184 8 560 8 097
Cessations d'emploi 21 715 23 350 25 987 27 716 16 819 14 951 15 582 16 479 150 294 449 428 331 454 1 000 870 1 432 3 337 6 670 6 862
Effet net**Note 9 en bas de la page 164 2 141 3 565 2 993 -115 259 536 380 -41 -62 -90 -87 -173 -238 -479 -363 779 428 1 377 -701
(%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%)
Répresentation 100,0 100,0 100,0 100,0 76,1 71,0 64,5 63,7 0,6 1,1 1,3 1,3 1,8 2,0 3,4 3,8 9,5 17,1 28,2 28,2
Part des recrutements 100,0 100,0 100,0 100,0 76,3 59,7 54,5 54,9 0,5 0,9 1,2 1,1 0,7 0,8 1,8 1,7 10,1 14,8 27,2 20,1
Part des promotions 100,0 100,0 100,0 100,0 69,9 68,4 59,3 58,8 0,5 1,2 1,2 1,3 1,5 1,9 2,4 2,7 9,6 18,9 33,0 31,3
Part des cessations d'emploi 100,0 100,0 100,0 100,0 77,5 64,0 60,0 59,5 0,7 1,3 1,7 1,5 1,5 1,9 3,8 3,1 6,6 14,3 25,7 24,8
Communications (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#)
Salariés 179 247 215 330 235 275 230 819 71 038 88 861 90 877 86 927 1 090 2 921 3 981 3 907 2 512 5 009 5 689 5 396 7 257 23 359 39 298 39 434
Recrutements 17 416 32 521 35 558 28 049 7 515 12 632 12 690 9 372 49 485 535 489 129 286 383 315 975 5 098 6 690 6 226
Promotions 11 099 11 183 12 960 12 505 4 900 5 145 4 659 4 499 55 172 229 232 112 198 228 238 445 1 349 2 359 2 158
Terminations 16 020 27 257 36 379 34 517 6 176 10 871 13 466 13 196 36 385 749 604 112 472 1 047 818 437 3 422 6 792 6 914
Effet net**Note 9 en bas de la page 1 396 5 264 -821 -6 468 1 339 1 761 -776 -3 824 13 100 -214 -115 17 -186 -664 -503 538 1 676 -102 -688
(%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%)
Représentation 100,0 100,0 100,0 100,0 39,6 41,3 38,6 37,7 0,6 1,4 1,7 1,7 1,4 2,3 2,4 2,3 4,0 10,8 16,7 17,1
Part des recrutements 100,0 100,0 100,0 100,0 43,1 38,8 35,7 33,4 0,3 1,5 1,5 1,7 0,7 0,9 1,1 1,1 5,6 15,7 18,8 22,2
Part des promotions 100,0 100,0 100,0 100,0 44,1 46,0 35,9 36,0 0,5 1,5 1,8 1,9 1,0 1,8 1,8 1,9 4,0 12,1 18,2 17,3
Part des cessations d'emploi 100,0 100,0 100,0 100,0 38,6 39,9 37,0 38,2 0,2 1,4 2,1 1,7 0,7 1,7 2,9 2,4 2,7 12,6 18,7 20,0
Transportation (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#)
Salariés 203 207 178 307 245 819 254 330 34 423 43 891 62 552 66 068 1 479 3 588 6 084 6 686 2 892 4 383 4 566 4 639 5 318 13 656 30 829 33 983
Recrutements 33 535 41 221 50 995 49 536 7 316 12 564 12 530 12 731 211 891 1 730 1 970 118 699 636 696 691 4 141 6 765 8 201
Promotions 14 723 8 154 8 928 6 007 2 655 1 843 2 576 1 789 123 189 214 141 198 180 151 83 376 510 1 026 779
Terminations 32 588 29 929 45 565 43 913 6 028 7 281 10 230 10 310 168 646 1 369 1 556 231 493 711 784 478 2 345 5 641 5 641
Effet net**Note 9 en bas de la page 947 11 292 5 430 5 623 1 288 5 283 2 300 2 421 43 245 361 414 -113 206 -75 -88 213 1 796 1 124 2 560
(%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%)
Représentation 100,0 100,0 100,0 100,0 16,9 24,6 25,4 26,0 0,7 2,0 2,5 2,6 1,4 2,5 1,9 1,8 2,6 7,7 12,5 13,4
Part des recrutements 100,0 100,0 100,0 100,0 21,8 30,5 24,6 25,7 0,6 2,2 3,4 4,0 0,4 1,7 1,2 1,4 2,1 10,0 13,3 16,6
Part des promotions 100,0 100,0 100,0 100,0 18,0 22,6 28,9 29,8 0,8 2,3 2,4 2,3 1,3 2,2 1,7 1,4 2,6 6,3 11,5 13,0
Part des cessations d'emploi 100,0 100,0 100,0 100,0 18,5 24,3 22,5 23,5 0,5 2,2 3,0 3,5 0,7 1,6 1,6 1,8 1,5 7,8 12,4 12,8
Autres secteurs (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#)
Salariés 43 331 45 231 63 075 59 876 9 207 12 883 18 529 18 037 401 1 220 2 220 2 298 983 1 218 1 665 1 511 1 123 3 578 6 299 6 410
Recrutements 4 500 6 020 7 945 7 333 1 485 1 848 2 417 2 021 46 176 228 288 37 65 81 76 150 489 797 874
Promotions 3 248 3 938 3 633 3 383 856 1 169 1 164 1 036 23 111 119 129 64 76 78 64 85 364 388 349
Cessations d'emploi 5 080 9 965 10 206 7 187 1 402 2 361 3 168 1 847 40 208 248 251 93 308 215 190 86 576 1 546 650
Effet net**Note 9 en bas de la page -580 -3 945 -2 261 146 83 -513 -751 174 6 -32 -20 37 -56 -243 -134 -114 64 -87 -749 224
(%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%)
Représentation 100,0 100,0 100,0 100,0 21,2 28,5 29,4 30,1 0,9 2,7 3,5 3,8 2,3 2,7 2,6 2,5 2,6 7,9 10,0 10,7
Part des recrutements 100,0 100,0 100,0 100,0 33,0 30,7 30,4 27,6 1,0 2,9 2,9 3,9 0,8 1,1 1,0 1,0 3,3 8,1 10,0 11,9
Part des promotions 100,0 100,0 100,0 100,0 26,4 29,7 32,0 30,6 0,7 2,8 3,3 3,8 2,0 1,9 2,1 1,9 2,6 9,2 10,7 10,3
Part des cessations d'emploi 100,0 100,0 100,0 100,0 27,6 23,7 31,0 25,7 0,8 2,1 2,4 3,5 1,8 3,1 2,1 2,6 1,7 5,8 15,1 9,0
Tous les secteurs (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#) (#)
Salariés 595 417 634 738 768 547 772 480 243 744 284 715 316 755 315 930 3 921 9 868 15 166 15 778 9 440 14 521 19 649 20 232 29 760 74 168 139 665 143 968
Recrutements 77 330 105 253 124 050 115 627 33 020 42 254 43 755 40 983 415 1 784 2 852 3 088 442 1 266 1 621 1 594 4 027 13 493 22 299 21 462
Promotions 68 526 50 638 51 496 47 761 36 010 26 873 23 806 22 527 405 791 866 846 981 978 1 074 1 080 4 684 7 407 12 333 11 383
Cessations d'emploi 75 403 90 501 118 137 113 333 30 425 35 464 42 446 41 832 394 1 533 2 815 2 839 767 1 727 2 973 2 662 2 433 9 680 20 649 20 067
Effet net**Note 9 en bas de la page 1 927 14 752 5 913 2 294 2 595 6 790 1 309 -849 21 251 37 249 -325 -461 -1 352 -1 068 1 594 3 813 1 650 1 395
(%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%)
Représentation 100,0 100,0 100,0 100,0 40,9 44,9 41,2 40,9 0,7 1,6 2,0 2,0 1,6 2,3 2,6 2,6 5,0 11,7 18,2 18,6
Part des recrutements 100,0 100,0 100,0 100,0 42,7 40,1 35,3 35,4 0,5 1,7 2,3 2,7 0,6 1,2 1,3 1,4 5,2 12,8 18,0 18,6
Part des promotions 100,0 100,0 100,0 100,0 52,5 53,1 46,2 47,2 0,6 1,6 1,7 1,8 1,4 1,9 2,1 2,3 6,8 14,6 23,9 23,8
Part des cessations d'emploi 100,0 100,0 100,0 100,0 40,4 39,2 35,9 36,9 0,5 1,7 2,4 2,5 1,0 1,9 2,5 2,3 3,2 10,7 17,5 17,7

Tableau 5: Salariés occupant un poste permanent à temps plein dans le secteur privé sous réglementation fédérale selon le groupe désigné, le genre et l’échelle salariale au 31 décembre 2012

Annexe A - Loi sur l'équité en matière d'emploi : Rapport annuel 2013

Avertissement : Cette page contient du contenu large; Le défilement horizontal pourrait être nécessaire

Échelle de rémunération Tous les salariés Autochtones Personnes handicapées Membres des minorités visibles
Total Hommes Femmes (%) Total (%) Hommes Femmes Total (%) Hommes Femmes Total (%) Hommes Femmes
Moins de 15 000 $ 4 916 3 457 1 459 29,7 174 3,5 126 48 58 1,2 44 14 969 19,7 797 172
15 000 $ - 19 999 $ 3 359 2 338 1 021 30,4 78 2,3 49 29 37 1,1 24 13 879 26,2 661 218
20 000 $ - 24 999 $ 8 887 6 007 2 880 32,4 222 2,5 156 66 131 1,5 91 40 2 254 25,4 1 620 634
25 000 $ - 29 999 $ 22 573 12 905 9 668 42,8 486 2,2 246 240 429 1,9 199 230 4 487 19,9 2 754 1 733
30 000 $ - 34 999 $ 36 508 16 995 19 513 53,4 975 2,7 474 501 1 056 2,9 439 617 8 477 23,2 3 996 4 481
35 000 $ - 37 499 $ 22 362 10 574 11 788 52,7 487 2,2 241 246 689 3,1 272 417 5 126 22,9 2 381 2 745
37 500 $ - 39 999 $ 25 354 12 238 13 116 51,7 562 2,2 246 316 734 2,9 308 426 5 654 22,3 2 666 2 988
40 000 $ - 44 999 $ 50 693 25 733 24 960 49,2 1 086 2,1 561 525 1 411 2,8 621 790 11 023 21,7 5 312 5 711
45 000 $ - 49 999 $ 47 515 25 818 21 697 45,7 980 2,1 535 445 1 327 2,8 684 643 9 840 20,7 4 856 4 984
50 000 $ - 59 999 $ 127 119 76 112 51 007 40,1 2 653 2,1 1 678 975 4 088 3,2 2 304 1 784 21 614 17,0 12 267 9 347
60 000 $ - 69 999 $ 75 165 48 886 26 279 35,0 1 484 2,0 1 075 409 1 943 2,6 1 202 741 12 277 16,3 7 151 5 126
70 000 $ - 84 999 $ 78 392 53 847 24 545 31,3 1 426 1,8 1 021 405 1 986 2,5 1 291 695 13 803 17,6 8 780 5 023
85 000 $ - 99 999 $ 48 380 35 532 14 848 30,7 842 1,7 635 207 1 172 2,4 768 404 9 025 18,7 5 894 3 131
100 000 $ et plus 89 191 67 469 21 722 24,4 1 427 1,6 1 181 246 2 059 2,3 1 502 557 12 799 14,4 9 013 3 786
Total 640 414 395 911 244 503 38,2 12 682 2,0 8 224 4 658 17 120 2,7 9 749 7 371 118 227 18,5 68 148 50 079

Tableau 6: Salariés occupant un poste permanent à temps partiel dans le secteur privé sous réglementation fédérale selon le groupe désigné, le genre et l'échelle salariale au 31 décembre 2012

Annexe A - Loi sur l'équité en matière d'emploi : Rapport annuel 2013

Avertissement : Cette page contient du contenu large; Le défilement horizontal pourrait être nécessaire

Échelle de rémunération Tous les salariés Autochtones Personnes handicapées Membres des minorités visibles
Total Hommes Femmes (%) Total (%) Hommes Femmes Total (%) Hommes Femmes Total (%) Hommes Femmes
Moins de 5 000 $ 3 922 1 642 2 280 58,1 69 1,8 15 54 99 2,5 43 56 350 8,9 167 183
5 000 $ - 7 499 $ 2 706 1 093 1 613 59,6 61 2,3 24 37 52 1,9 24 28 297 11,0 127 170
7 500 $ - 9 999 $ 3 656 1 574 2 082 56,9 67 1,8 29 38 76 2,1 38 38 388 10,6 180 208
10 000 $ - 12 499 $ 12 016 6 869 5 147 42,8 248 2,1 135 113 215 1,8 127 88 2 406 20,0 1 706 700
12 500 $ - 14 999 $ 8 819 4 159 4 660 52,8 237 2,7 108 129 183 2,1 78 105 1 985 22,5 1 145 840
15 000 $ - 17 499 $ 8 633 3 696 4 937 57,2 251 2,9 102 149 200 2,3 73 127 1 809 21,0 983 826
17 500 $ - 19 999 $ 9 523 4 113 5 410 56,8 212 2,2 88 124 261 2,7 85 176 2 203 23,1 1 181 1 022
20 000 $ - 22 499 $ 11 318 4 995 6 323 55,9 252 2,2 102 150 292 2,6 89 203 2 747 24,3 1 548 1 199
22 500 $ - 24 999 $ 9 223 3 567 5 656 61,3 204 2,2 72 132 253 2,7 66 187 2 106 22,8 1 011 1 095
25 000 $ - 29 999 $ 18 612 7 367 11 245 60,4 417 2,2 148 269 504 2,7 152 352 3 673 19,7 1 734 1 939
30 000 $ - 34 999 $ 14 635 6 888 7 747 52,7 350 2,4 180 170 366 2,5 125 241 2 875 19,6 1 585 1 290
35 000 $ - 39 999 $ 9 557 4 106 5 451 57,0 194 2,0 81 113 249 2,6 83 166 1 747 18,3 955 792
40 000 $ - 49 999 $ 7 125 3 338 3 787 53,2 130 1,8 49 81 174 2,4 59 115 1 070 15,0 597 473
50 000 $ et plus 4 016 1 648 2 368 59,0 53 1,3 24 29 80 2,0 28 52 431 10,7 216 215
Total 122 761 55 055 68 706 55,5 2 745 2,2 1 157 1 588 3 004 2,4 1 070 1 934 24 087 19,5 13 135 10 952

Annexe B: Notes techniques

Employeurs assujettis à la Loi sur l'équité en matière d'emploi

La Loi vise :

  • les employeurs du secteur privé sous réglementation fédérale, les sociétés d'État et les autres organismes fédéraux comptant au moins 100 salariés;
  • les organismes de l'administration publique centrale énumérés à l'annexe I ou IV de la Loi sur la gestion des finances publiques (LGFP) (ministères et agences du gouvernement fédéral);
  • les employeurs distincts du secteur public fédéral qui comptent 100 salariés ou plus, énumérés à l'annexe V de la LGFP (organismes distincts);
  • les autres employeurs du secteur public comptant 100 salariés ou plus, y compris les Forces canadiennes (officiers et militaires des Forces régulières et des Forces de réserve) et de la Gendarmerie royale du Canada (membres réguliers et civils, à l'exception des fonctionnaires fédéraux);
  • les entrepreneurs fédéraux sous réglementation provincial offrant des biens et des services, qui comptent au moins 100 employés au Canada, et qui obtiennent du gouvernement fédéral des contrats dont la valeur est supérieure à un seuil déterminé.

Renseignements supplémentaires disponibles

Chaque année, les employeurs du secteur privé relevant de la compétence fédérale présentent un rapport qui contient des renseignements quantitatifs et qualitatifs décrivant la situation de l'équité en matière d'emploi au sein de leur organisation. Le présent rapport se veut un recueil des renseignements quantitatifs présentés dans ces rapports.

  • Le rapport de données présenté par chaque employeur peut être consulté sur le site Web du Programme du travail.
  • Les renseignements qualitatifs – sous la forme d'un rapport détaillé décrivant les mesures prises pour mettre en place l'équité en matière d'emploi, les consultations avec les représentants des employés et les résultats atteints – peuvent être obtenus auprès du Programme du travail sur demande.

Une fois les rapports reçus, chaque employeur reçoit une notation de rendement pour chacun des groupes désignés. Une liste des employeurs et de leurs notations respectives se trouve sur le site Web du Programme du travail.

Limites des données sur l'équité en matière d'emploi

Bien que ce rapport contienne les données les plus récentes sur l'équité en matière d'emploi, il présente néanmoins les limites suivantes :

  • Pour mesurer les progrès accomplis au niveau de la représentation des groups désignés visés par la Loi sur l'équité en matière d'emploi, leur représentation est exprimée en pourcentage (c'est-à-dire le nombre d'employés appartenant aux groupes désignés divisé par le nombre total d'employés) dans le secteur privé sous réglementation fédérale est comparé à leur disponibilité dans la population apte au travail. Les données sur la disponibilité sont tirées des recensements ou des enquêtes menés tous les cinq ans par Statistique Canada. Il existe donc un décalage dans l'évaluation des écarts en matière de représentation. La disponibilité actuelle sur le marché du travail est fondée sur le Recensement de 2006 et l'EPLA de 2006. De plus amples renseignements concernant la disponibilité sont disponibles en consultant le Rapport statistique sur l'équité en matière d'emploi de 2006.
  • Dans certains cas, les données des employeurs sont présentées après la date de publication du présent rapport. Il est donc possible qu'il y ait des différences par rapport aux données contenues dans les rapports annuels de certaines années.
  • Les employeurs transmettent leurs données annuellement. Cependant, le nombre d'employeurs peut changer d'une année à l'autre. Si on compare les statistiques d'une année à l'autre, en tenant compte du fait que le nombre d'employeurs a changé, la comparaison risque de donner des résultats imprécis.
  • Le Secrétariat du Conseil du Trésor (SCT) du Canada doit rendre des comptes sur l'équité en matière d'emploi au sein des commissions, des ministères et des organismes fédéraux qui font partie de l'administration publique. Cette information peut être consultée sur le site Web du SCT. D'autres organisations du secteur public fédéral doivent produire leurs propres rapports sur l'équité en matière d'emploi, qui se trouvent sur leurs sites Web respectifs ou qui peuvent être obtenus sur demande. Les entrepreneurs fédéraux ne sont pas tenus de présenter un rapport annuel.
  • Les données concernant le sous-secteur des services d'enquête et de sécurité ont été reclassées en 2011 dans le secteur des transports. Avant 2011, elles étaient classées dans le secteur « autres ».

Pour obtenir une description détaillée des termes et des méthodes statistiques utilisés pour ce rapport, prière de consulter le Guide technique de l'équité en matière d'emploi.

Date de modification :