Emploi convenable et démarches raisonnables de recherche d'emploi

En tant que prestataire d’assurance-emploi, faire des démarches de recherche d’emploi raisonnables et les documenter ont toujours fait partie de vos responsabilités pendant que vous recevez des prestations régulières et de pêcheur. Dans le cadre de l’initiative Jumeler les Canadiens et les Canadiennes aux emplois disponibles, les définitions des termes « emploi convenable » et « recherche d’emploi raisonnable » ont été précisées.

Emploi convenable

Plusieurs facteurs détermineront ce que constituera un emploi convenable, soit :

Situation personnelle

Par exemple, il se peut que des occasions d’emplois ne soient pas considérées comme des emplois convenables si :

  • votre état de santé et vos capacités physiques ne vous permettent pas de vous rendre au travail ou d’exécuter le travail en question
  • les heures de travail ne sont pas compatibles avec vos obligations familiales (par exemple, si vous êtes chef de famille monoparentale et devez travailler le soir ou la nuit)

Pour vous aider à déterminer si votre situation personnelle fait en sorte qu’un emploi ne serait pas convenable, consultez un exemple de situation personnelle.

Conditions de travail et salaire

Par exemple, il se peut que des occasions d’emplois ne soient pas considérées comme des emplois convenables si :

  • le poste offert n’est pas vacant en raison d’une grève, d’un lock-out ou d’un autre conflit de travail
  • les conditions de travail ne sont pas sécuritaires
  • le salaire horaire est inférieur au salaire minimum en vigueur dans la province ou le territoire où vous cherchez un emploi
  • le salaire est inférieur au salaire du prestataire de votre catégorie

Temps de déplacement

Par exemple, il se peut que des occasions d’emplois soient considérées comme des emplois convenables si :

  • le lieu de travail exige une heure de déplacement à partir du lieu de votre résidence – un temps de déplacement acceptable pourrait dépasser une heure lorsque vous tenez compte du temps que vous aviez l’habitude de prendre pour vous rendre au travail et le temps de déplacement moyen dans votre région.

Le temps de déplacement est calculé en tenant compte du transport public disponible et des modes de transport les plus fréquemment utilisés dans votre collectivité.

Heures de travail

  • Toutes les heures de travail, incluant les heures de travail à temps partiel et les heures de travail par quart, les heures de travail quotidiennes et les heures de travail avant ou après votre horaire de travail précédent peuvent être considérées comme étant convenables aux fins d’un emploi.

L’initiative prend en considération le montant de votre prestation et veille à ce que seulement les occasions d’emploi où vous gagnez plus d’argent en travaillant qu’en recevant des prestations régulières ou de pêcheur soient considérées comme des emplois convenables.

Démarches raisonnables de recherche d’emploi

Voici des exemples de démarches raisonnables de recherche d’emploi :

  • évaluer les possibilités d’emploi
  • préparer un curriculum vitae ou une lettre de présentation
  • s’inscrire à des outils de recherche d’emploi, des guichets emplois électroniques ou des agences de placement
  • participer à des ateliers sur la recherche d’emploi ou à des salons de l’emploi
  • faire du réseautageNote de bas de page 1
  • communiquer avec des employeurs potentiels
  • postuler pour des emplois
  • passer des entrevues
  • faire évaluer ses compétencesNote de bas de page 2

Vous devez chercher un emploi chaque jour que vous recevez des prestations régulières et de pêcheur. Documentez toutes vos démarches de recherches d’emploi pendant toute la durée de votre demande. Prenez en note la date, le nom et les coordonnées des employeurs avec qui vous avez communiqué, le type de travail recherché et les résultats de vos démarches. Conservez cette information en lieu sûr.

Il n’est pas nécessaire que les employeurs signent votre formulaire de recherche d’emploi ou vous fournissent une lettre confirmant que vous avez postulé pour un emploi. Vous n’avez pas à payer pour obtenir une preuve de votre recherche d’emploi et, si on vous le demande, vous devriez refuser.

Vous devez faire une recherche d’emploi raisonnable et continue pendant que vous recevez des prestations régulières ou de pêcheur de l’assurance-emploi. Nous tiendrons compte de la disponibilité des emplois dans votre collectivité et de votre situation personnelle pour évaluer si vos démarches de recherche d’emploi sont raisonnables.

Remarque : Travailler à temps partiel pendant que vous recevez des prestations régulières d'assurance-emploi

Si vous travaillez à temps partiel pendant que vous recevez des prestations d’assurance-emploi, vous devez continuer à chercher activement un autre emploi à temps plein ou à temps partiel et documenter vos démarches de recherche d’emploi. Conservez cette information en lieu sûr.

Les personnes qui reçoivent des prestations régulières, de pêcheur, parentales et de compassion de l’assurance-emploi peuvent se prévaloir du projet pilote Travailler pendant une période de prestations d’assurance-emploi.

Travailleurs saisonniers

L’initiative Jumeler les Canadiens et les Canadiennes aux emplois disponibles vise à préciser, et non à modifier, les responsabilités des personnes qui reçoivent des prestations régulières et de pêcheur de l’assurance-emploi.

Si vous êtes travailleur saisonnier, c’est votre utilisation du programme d’assurance-emploi qui déterminera de quelle catégorie vous faites partie, tout comme les autres types de travailleur. Vous aurez également droit au même soutien et aux mêmes ressources que les autres personnes sans emploi qui se cherchent un emploi. Toutes les personnes qui reçoivent des prestations régulières et de pêcheur de l’assurance-emploi doivent continuellement chercher un emploi et documenter leurs démarches de recherche d’emploi.

Que se passe-t-il si mon emploi saisonnier recommence au printemps ou à l’été?

Même si votre emploi recommence au printemps ou à l’été, vous devez quand même faire des démarches raisonnables de recherche d’emploi et documenter ces démarches pendant toute la durée de votre demande d’assurance-emploi.

Si j’accepte un emploi pendant la saison morte et que je le quitte quand mon emploi saisonnier recommence, comment mon emploi durant la saison morte sera-t-il utilisé dans ma prochaine demande d’assurance-emploi?

Normalement, vous ne devriez pas être pénalisé parce que vous avez accepté du travail durant la saison morte si vous quittez ce travail pour reprendre votre emploi saisonnier régulier.

Toutes les heures travaillées au cours des 52 semaines avant le début de votre demande sont utilisées pour déterminer si vous rencontrez les conditions d’admissibilité à l’assurance-emploi et le nombre de semaines de prestations auxquelles vous pourriez avoir droit.

Si vous acceptez un emploi saisonnier de courte durée, puis reprenez votre emploi saisonnier régulier, les heures des deux emplois peuvent être utilisées pour déterminer votre admissibilité, en autant que vous rencontrez les autres critères d’admissibilité.

Si j’accepte un emploi saisonnier de courte durée, comment mon admissibilité à l’assurance-emploi sera-t-elle déterminée une fois la saison terminée? Aurai-je droit à moins de semaines d’assurance-emploi à un salaire moins élevé?

Le fait d’accepter un emploi de courte durée ou à un salaire moins élevé ne vous empêche pas de chercher un emploi plus stable ou avec un salaire plus élevé.

Normalement, toutes les heures que vous travaillez durant la période de 52 semaines avant le début de votre demande sont utilisées pour déterminer si vous rencontrez les conditions d’admissibilité pour recevoir des prestations régulières ou de pêcheur de l’assurance-emploi, ainsi que le nombre de semaines auquel vous pourriez avoir droit. La nouvelle méthode de calcul en fonction des Meilleures semaines de rémunération variables, qui entrera en vigueur en avril 2013, fera en sorte que votre taux de prestation soit calculé à partir des semaines où votre rémunération a été la plus élevée, le cas échéant.

Remarque :

Quand nous traitons les demandes de prestations d'assurance-emploi en ligne, nous évaluons chaque situation individuellement.

Pêcheurs

À titre de pêcheur recevant des prestations d’assurance-emploi, faire une recherche d’emploi raisonnable, documenter les recherches d’emploi, et accepter une offre d’emploi convenable même s’il est dans un secteur autre que la pêche ont toujours fait partie de vos responsabilités.

L’initiative Jumeler les Canadiens et les Canadiennes aux emplois disponibles précise, sans toutefois les changer, vos responsabilités en tant que prestataire d’assurance-emploi.

Si vous êtes pêcheur à votre compte et que vous participez à des activités de pêche, vous n’avez pas à prouver que vous êtes sans emploi et disponible pendant que vous recevez vos prestations d’emploi. Voici des exemples d’activités de pêche :

  • Travail sur votre embarcation de pêche
  • Fabrication ou entretien d’équipement de pêche
  • Traitement de la pêche
  • Construction d’une embarcation de pêche pour votre usage personnel

Lorsque vous ne participez pas à des activités de pêche, vous devez être disponible et chercher du travail comme c’est le cas pour les personnes qui reçoivent des prestations d’assurance-emploi régulières.

Habiter dans une collectivité où il n'existe pas d'occasion d'emploi convenable

Vous avez toujours eu la responsabilité de faire une recherche d’emploi raisonnable et d’accepter toute offre d’emploi convenable quand vous recevez des prestations régulières ou de pêcheur de l’assurance-emploi. Vos démarches doivent être soutenues, mais votre demande de prestations ne sera pas refusée tant que vous ferez des démarches raisonnables pour trouver du travail. Les conditions d’emploi locales seront prises en compte dans la définition de ce qui constitue une recherche d’emploi raisonnable.

Si vous recevez des prestations régulières de l’assurance-emploi et que vous vivez dans une collectivité où les occasions d’emploi sont limitées ou inexistantes, vous devez au minimum :

  • vous informer des occasions d’emploi potentielles auprès d’anciens collègues, d’amis et d’employés de centres communautaires
  • consulter les journaux et l’Internet pour trouver des occasions d’emploi potentielles
  • postuler pour toutes les occasions d’emploi convenable qui se présentent

S’il y a des occasions d’emploi dans la collectivité où vous vivez, vos démarches de recherche d’emploi seront plus poussées et pourraient dépasser les exigences minimales ci-dessus.

S’attend-on à ce que je déménage s’il n’y pas d’emploi convenable où je vis?

Vous devez chercher un emploi convenable seulement à l’endroit où vous vivez ou à un endroit où il vous serait possible de vous rendre pour travailler. Vous n’avez pas à déménager pour rester admissible aux prestations d’assurance d’emploi.

Quelle distance s’attend-on que je parcoure pour me rendre au travail?

L’aller et le retour entre votre domicile et votre lieu de travail ne devraient pas prendre plus d’une heure par jour chacun. Si vous mettez plus d’une heure, ce temps de déplacement ne devrait pas dépasser celui que vous aviez l’habitude de prendre pour vous rendre à votre emploi précédent et en revenir. Il ne doit pas dépasser non plus le temps de déplacement moyen des gens de votre collectivité. Dans tous les cas, le temps de déplacement sera évalué en tenant compte des différents moyens de transport disponibles dans votre collectivité.

Mesures de soutien pour vous aider dans vos démarches de recherche d'emploi

Grâce à l’initiative Jumeler les Canadiens et les Canadiennes aux emplois disponibles, vous serez mieux outillé pour trouver du travail dans votre localité. Voici quelques-uns de ces outils :

Alerte-Emploi

Vous pouvez désormais vous abonner au nouveau service Alerte-Emploi, qui se trouve sur le site Web Guichet Emplois, pour recevoir des offres d’emploi provenant de différentes sources, y compris de Guichet emplois et d’autres services de recrutement. Vous serez ainsi informé des emplois dans votre localité qui correspondent à vos compétences. Abonnez-vous pour recevoir de nouvelles offres d’emploi deux fois par jour et profiter des occasions d’emploi au fur et à mesure qu’elles se présentent.

En plus des avis d’offres d’emploi correspondant à leur domaine professionnel de prédilection, les abonnés auront accès à de l’information sur le marché du travail et à des ressources. Les bénéficiaires de prestations régulières ou de pêcheur de l’assurance-emploi pourront ainsi effectuer une recherche raisonnable en vue de trouver un emploi convenable. Les abonnés pourront également choisir de recevoir des renseignements concernant des emplois connexes ou le marché du travail dans d’autres régions.

Guichet emplois

Le Guichet emplois contient des milliers d’offres d’emploi dans plus de 500 catégories professionnelles. Vous y trouverez également :

  • de l’information sur la façon de vous vendre
  • de l’information sur la façon de trouver des emplois qui ne sont pas annoncés
  • de l’information sur la façon de trouver des emplois subventionnés afin d’acquérir de l’expérience de travail
  • de l’information sur d’autres façons de travailler, comme le télétravail
  • des exemples de curriculum vitae pour vous aider à démarrer
  • un outil en ligne pour créer et sauvegarder votre curriculum vitae

Vous pouvez aussi vous inscrire au Guichet emplois pour avoir accès à Alerte-Emploi et recevoir des offres d’emploi par courriel et dans votre fil RSS deux fois par jour. L’inscription est rapide, facile et gratuite.

Autres mesures de soutien :

Vous n’avez pas accès à Internet? Pas de problème!

Vous ne serez pas pénalisé parce que vous n’avez pas accès à Internet. Vous pouvez avoir accès à Internet au Centre Service Canada de votre localité, où vous pouvez utiliser un poste réservé à cette fin pour vous renseigner sur les occasions d’emploi. Vous pouvez également vous rendre à une bibliothèque publique offrant l’accès à Internet. Les journaux et autres façons de vous renseigner sur les occasions d’emploi sont également considérés comme des démarches raisonnables de recherche d’emploi.

Date de modification :